Suivez-nous

Musique

Eminem a reçu la visite des services secrets après son freestyle contre Trump

Publié

le

Eminem a reçu la visite des services secrets après son freestyle contre Trump
Crédit photo : Rag & Bone

Dans son nouvel album Kamikaze, Eminem raconte l’intervention des services secrets après sa performance aux BET Hip Hop Award 2017, pour son freestyle anti-Trump “The Storm”. 

Ce n’est pas la première fois que le rappeur américain se met à dos les hommes politiques de son pays en raison de ses lyrics provocants. Depuis 2017, Eminem s’en prend ouvertement à Donald Trump. Dans le morceau “The Ringer” qui ouvre son dernier album Kamikaze, le rappeur explique avoir reçu la visite des services secrets : “Parce que l’Agent Orange (D. Trump) m’a envoyé les services secrets pour me rencontrer en personne afin de voir si je pensais vraiment à le blesser – ou demander si je suis lié avec les terroristes – j’ai répondu ‘seulement s’il s’agit d’encre et des paroles”.

Cette visite fait écho à son freestyle “The Storm” qui a fait beaucoup parler de lui fin 2017, où il ne tarissait pas d’éloges le président des États-Unis : “Nous aimons notre armée, nous aimons notre pays mais putain nous détestons Trump”. Eminem rajoute même que le président Trump n’a pas souhaité lui répondre par peur de se faire “assassiner par ses paroles”.

Eminem commence à être connu des services secrets. En effet, en 2003, il avait été alerté pour sa chanson “We As Americans” dédiée au président de l’époque George W.Bush : “Je ne rappe pas pour les présidents morts, je préférerai voir le président mort” avait-il déclaré.

À LIRE
Vive les mariés : Lorenzo et Shy'm se passent la bague au doigt

À lire aussi : 5 punchlines marquantes de Kemikaze

À voir aussi :