Eminem

5 punchlines marquantes de “Kamikaze”, le dernier album d’Eminem

Publié

le

Eminem a crée la surprise ce vendredi 31 août en dévoilant son 10ème album solo Kamikaze. L’occasion de se pencher sur 5 punchlines marquantes extraites du projet.

Huit mois après Revival, son 9ème album, Eminem est déjà de retour aux affaires. Cette fois, il le fait sans prévenir avec seulement un court message sur ses réseaux sociaux : “Pour celui-là, j’ai essayé de ne pas me prendre la tête. Enjoy” accompagné d’un émoji fuck. Un projet surprise donc, une démarche unique dans sa carrière. Le rappeur de Détroit a toujours accompagné ses sorties avec une période de promotion.

Eminem s’est entouré de nouveaux producteurs et de nouveaux artistes. Derrière les productions, on retrouve notamment  Mike Will Made It, Boi-1da, Ronny J, Luis Resto et Tay Keith. Du côté des invités, Joyner Lucas, Royce Da 5’9″ et Jessie Reyez. Composé de 13 tracks dont 2 skit, l’album est surtout marquant pour son aspect tranchant et revanchard. On sent un Eminem vexé par les retours de Revival, ce qui constitue le squelette du projet. En plus d’avouer s’être planté sur son précédent album, le MC de 45 ans s’en prend à tous ceux qui ont pu le critiquer. Petit florilège de punchlines marquantes et tranchantes tout droit venues de la planète Shady.

Morceau : Fall

“All I know is I wrote every single word of everything I ever murdered, time to separate the sheep from goats. And I got no faith in your writers, I don’t believe in ghosts”

“Tout ce que je sais, c’est que j’ai écrit tous les mots de tous les morceaux que j’ai tué. Il est temps de séparer les moutons des chèvres. Je n’ai pas confiance en ce que tu écris, je ne crois pas aux fantômes.”

Morceau : Fall

“Tyler, create nothing I see why you called yourself a — bitch… If you’re gonna critique me, you better at least be as good or better. Get Earl the Hooded Sweater or whatever his name is to help you put together some words, more than just two letters”

“Tyler n’a rien crée, je comprends pourquoi tu t’appelles – Salope, avant de me critiquer essaye de faire mieux ou aussi bien que moi. Dis à Earl the Hooded Sweater, ou peu importe comment il s’appelle, de t’aider à placer quelques mots, plus que deux lettres.” 

Morceau : The Ringer

“Lil Pump, Lil Xan imitate Lil Wayne, I should aim at everybody in the game, pick a name, I’m fed up with being humble”

“Lil Pump, Lil Xan imitent Lil Wayne, je devrais viser tout le monde dans le Game. J’en ai marre d’être humble.”

Morceau : Fall

“The fans waited for this moment, Like the feature when I stole this show, Sorry if I took forever”

“Les fans attendaient ce moment, comme sur les featurings quand je vole la vedette, désolé si j’ai volé Forever” (Référence à son couplet sur le morceau Forever avec Drake, Kanye West et Lil Wayne.)

Morceau : Lucky You

“And mumble, oh fuck it, I’m goin’ for the jugular, This shit is a circus, You clowns that are comin’ up don’t give an ounce of mother fuck, about the ones that were here before you that make raps”

“Et le Mumble Rap, fuck it – Cette merde est un vrai cirque. Vous autres les clowns vous en avez rien à foutre de ceux qui étaient là avant vous.”