Suivez-nous

Musique

Entre soutien pour Donald Trump et nouveaux propos sur l’esclavage, Kanye West est en forme

Publié

le

Entre merch' pour Donald Trump et nouveaux propos sur l'esclavage, Kanye West est en forme

Kanye West a encore tappé fort en faisant ressurgir d’anciennes polémiques à son sujet sur l’esclavage, juste avant la sortie de son nouvel album “Yandhi”. 

Ye a encore fait parler de lui et comme souvent ces derniers temps, pour de mauvaises raisons. De vives polémiques à son sujet avaient fait la une pendant plusieurs mois suite à son soutien au président des États-Unis, Donald Trump, ainsi que sa vision complètement décalée de l’esclavagisme. Depuis quelques temps, les polémiques s’apaisent et Kanye se fait tout petit. Or, quelques heures avant la sortie de son nouvel album Yandhi prévu le 29 septembre, le roi du tact revient sur ses déclarations.

Interviewé dans le média américain The Fader pour son nouveau projet, il se pointe avec une casquette rouge flamboyante où est inscrit “Make The America Great Again”, célèbre slogan de Trump. Toutefois il précise avoir donné à la casquette de “l’énergie positive”. Ce soutien politique de la part du rappeur reste encore incompréhensible à ce jour, bien que certaines hypothèses plausibles aient été évoquées. La pub que Kanye fait à son compère Trump lorsqu’il fait du merchandising pour lui viendrait tout simplement du fait que les deux hommes auraient un parcours similaire, les rapprochant ainsi. Mr.West aurait également pris la mouche lorsque l’ancien président Obama l’a traité de crétin. La pilule ne serait toujours pas passée et Kanye provoquerait l’ancien président des Etats-unis en s’unissant avec son rival.

Publicité

View this post on Instagram

SNL

A post shared by ye (@kanyewest) on

Kanye West et l’histoire de son pays, c’est pas gagné

L’épisode Trump n’est pas le seul apparemment. Kanye West serait également revenu sur l’esclavagisme, sujet avec lequel il avait subi les foudres du monde entier lorsqu’il annonçait qu’être esclave était un choix. Il déclare aujourd’hui que s’il avait été esclave il aurait “couru, combattu ou aurait été tué”. Il aurait par la suite affirmé que dans les années 1800, une des périodes les plus difficiles à ce niveau là, il y aurait eu seulement 800 esclaves aux États-Unis, alors que l’on sait qu’il y en avait des millions. Or il déclare qu’à l’heure actuelle en Amérique, il y aurait environ 2 millions d’esclaves du aux nombreuses injustices pénitentiaires. Ces déclarations surviennent juste avant la sortie de son opus dans lequel on retrouvera plusieurs featurings, notamment avec 6ix9ine, Ty Dolla $ign ou encore XXXTentation. 

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *