Suivez-nous

Musique

Freeze Corleone : qu’attendre de ses prochaines collaborations ?

Publié

le

freeze corleone

Koba LaD, Kaaris, Seth Gueko DA Uzi : depuis quelques mois, Freeze Corleone est absolument partout, et on devait en parler. 

Et encore une nouvelle photo qui vient s’ajouter à l’album de Freeze Corleone. Depuis quelques mois, l’artiste s’amuse à vagabonder entre les studios, s’affichant toujours en très bonne compagnie. Et outre Alpha Wann et Despo Rutti, qui occuperont une place intéressante dans son nouvel album La menace fantôme, prévu le 11 septembre, Freeze Corleone a accumulé de nombreuses collaborations depuis le début de l’année. Nombreuses et prestigieuses, en témoignent les clichés capturés auprès de Kaaris, DA Uzi, Koba LaD ou encore Seth Gueko. Après de nombreuses années à rester discret sous sa capuche de la Ligue des Ombres, le Professeur Chen est parti dissimulé ses vers un peu partout. Parlons-en.

Freeze Corleone, une posture inébranlable ?

DA Uzi, rappeur de Sevran au coffre technique impressionnant, avait ouvert plus largement sa palette artistique lors de son précédent Architecte. Sa collaboration avec Freeze Corleone, confirmée cet été, devrait s’inscrire dans un univers sombre, où l’artiste de la Seine-Saint-Denis pourrait occuper le refrain et un couplet froid, capable de suppléer la rigueur technique de Freeze. Bref, un featuring intriguant.

Koba LaD, lui, s’inscrit dans une nouvelle génération qui délaisse généreusement la qualité des textes au profit d’une flow original et d’une écriture plus simpliste. Alors pour beaucoup des fidèles auditeurs de Freeze, férus de lyrics imagés et précises, la fusion qui s’opère entre les deux artistes fait jaser, quelque peu chauvinistes dès qu’il s’agit d’écarter Corleone de sa direction artistique. Pourtant, parmi tous les titres enregistrés par Freeze Corleone, cette collaboration avec le rappeur de l’Essonne est la plus surprenante. Et peut même s’avérer la plus riche artistiquement.

Freeze s’est toujours accordé à conserver son flow monocorde aux retombés de ligne efficaces sur des productions sous-marines. Cette posture, il l’a conserve même lorsqu’il apparaît sous la tutelle de Alkpote, du Roi Heenok ou au côté de ses confères de la secte du 667. De ce fait, les inquiétudes se diluent, pouvant laisser croire que ce sont Koba et Uzi qui vont s’adapter au style du rappeur, dialoguant avec lui avec une technicité plus approfondie au détour d’une atmosphère occulte et oppressante. Difficile d’imaginer Freeze embrasser le vocoder le temps d’un couplet au côté de Koba…

Un nouvelle ère pour Freeze Corleone ?

Et parmi les toutes premières sessions studio de l’année, Freeze Corleone s’est affiché au côté d’un certain Seth Guetko, qui, lui, a promis un titre de «complotistes comme jamais» auprès de Mehdi Maïzi lors du confinement. Vient s’ajouter à l’équation un certain Vladimir Cauchemar. Producteur à la palette artistique immense, passant de Clara Luciani, à Gambi, jusqu’à Lomepal. Le morceau, lui, est très difficilement anticipable. Pourtant, on pourrait imaginer un vrai délire obscur, avec une certaine sensibilité plus mainstream dans son approche, un peu à la manière d’un “Aulos”. On imaginerait volontiers la petite flûte du producteur au crâne apparent, se fondre entre les rimes de Freeze Corleone et les à-coups successifs de Seth Gueko.

Concernant Kaaris, dernière photo a avoir fait son apparition sur les réseaux, les inquiétudes se veulent généreusement écartées. À l’inverse de quelques univers qui peuvent être appréhendés de différentes manières, Freeze Corleone devrait se présenter sous son habit des grands jours pour venir à la rencontre de l’auteur du récent 2.7.0. Les deux rappeurs vont devoir mener un face à face pour une émanation d’hémoglobines se projetant de manière imprévisible contres les murs pour offrir un spectacle grandiloquent.

Ces collaborations, qui chevauchent plusieurs univers, permettent à Freeze Corleone de disposer ses pions à gauche, à droite, en attendant la sortie de son propre album qui, lui, le conforte dans son délire underground. De Alpha Wann à Stavo, en passant par Alpha 5.20 et Despo Rutti, Freeze Corleone n’a pas risqué d’inviter un artiste qui pourrait ne serait-ce que légèrement égratigner l’ambiance qu’il se plaît à dessiner depuis ses débuts. Un fait plutôt intéressant finalement : le rappeur mène une carrière à double-voie, avec ses collaborations plus “mainstream”, en dehors de son propre monde. Ainsi, plus qu’une menace fantôme, on pourrait parler d’un nouvel espoir.

Dans le reste de l’actualité, Damso : qui est cette “Jade”, qui accompagne la sortie de QALF ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA