Suivez-nous

Musique

Gringe avait arrêté le rap avant que Orelsan lui propose “Ils sont cools” en 2011

Publié

le

Gringe avait arrêté le rap avant que Orelsan lui propose "Ils sont cools" en 2011

Dans une interview pour l’Abcdr du son mêlant des témoignages des Casseurs Flowters, les deux compères sont revenus sur leur rencontre, peu détaillée jusque-là. 

L’Abcdr du son a rencontré Gringe à l’occasion de la sortie de son premier album Enfant Lune. À 38 ans, la moitié des Casseurs Flowters a délivré un album introspectif et puissant, sur le tard. En plus d’expliquer que cet album est le fruit de nombreuses années de travail, qu’il découle d’une longue réflexion sur l’esthétique et le projet en lui-même, l’artiste remercie profondément Orelsan pour leur carrière en commun qui, évidemment, a mené Gringe à la sortie de l’opus. Le site a d’ailleurs entrecoupé l’interview de l’Enfant Lune avec un témoigne de l’auteur de La fête est finie, expliquant la rencontre des deux acolytes.

« Gringe et moi nous sommes rencontrés à Caen parce que c’était le pote d’un pote et aussi parce qu’il bossait dans un skateshop : je faisais du roller à l’époque, et je trainais tout le temps dans son magasin. (…) Avant que je lui propose de faire « Ils sont cools » en 2011, Gringe avait carrément arrêté le rap et on vivait chacun un peu de notre côté à Paris. On avait quand même gardé un peu contact, et j’ai réalisé que c’était dommage que l’on n’ait pas un titre ensemble comme sur le premier album. »

De son côté, Gringe loue la qualité locomotrice d’Orelsan qui l’a porté pendant l’époque des Casseurs, mais également pour l’amener à reprendre le rap.

« Je reprenais même le rap à l’époque du premier album des Casseurs, je n’avais plus la gymnastique de l’écriture ! Du coup je me suis concentré là-dessus, et il n’y avait plus trop de place pour le reste, surtout qu’Orelsan allait très vite. Alors je me laissais porter. »

Des déclarations qui confirment encore un peu plus la fameuse histoire vraie qui se cache derrière “Ils sont cools”.