Suivez-nous

Musique

Jok’Air dévoile le clip sensuel et voluptueux de “Feux d’Artifice”

Publié

le

Jok'Air dévoile le clip "Feux d'Artifices" pour le Red Bull Music Festival Paris
Crédit photo : Marius Gonzalez pour YARD

Pour le Red Bull Music Festival Paris 2018, Jok’Air est convié à l’événement et dévoile pour l’occasion une vidéo à l’atmosphère particulière “Feux d’artifice”.  

Du 24 au 30 septembre se déroule à Paris le Red Bull Music Festival, événement dans lequel sont prévus concerts, conférences, avants-premières et créations inédites, baignant ainsi dans l’atmosphère musicale de la capitale. Pour représenter la scène rap actuelle sont invités Slimka & Di-Meh, Dinos , Jok’Air et bien d’autres, le 28 septembre à l’Élysée Montmartre.

Pour cette occasion, Jok’Air a sorti un morceau inédit intitulé “Feux d’artifice” avec une prod’ réalisée par le beatmaker new-yorkais Harry Fraud, où il se met en scène avec une jeune femme dans une ambiance des plus esthétiques et sensuelles. L’atmosphère explosive et bicolore (rouge et noir) du clip, tout en restant très voluptueuse, reflète bien le rap mélodieux du jeune prodige.

Le média YARD, en collaboration avec les réalisateurs Célestin Soum et Marius Gonzalez, ont également été en charge de mettre en image la mixtape. À l’inverse de l’opus précédent, où seule l’association entre Deen Burbigo et The Alchemist avait été mise en image, cette année, l’intégralité des morceaux aura droit à des visuels.

À LIRE
13 Block : le ministère de l’Intérieur et la police nationale condamnent "Fuck le 17"

À lire aussi : Jok’Air rend hommage à la Côte d’Ivoire dans le clip de “Ton pied, Mon pied”

Jok’Air : un rap dur et délicat

Le jeune rappeur est pour son tact dans son écriture. Les thèmes de la pauvreté, de la vie en cité, des inégalités raciales et des déceptions sentimentales sont au coeur de son univers riche. Victime de discrimination, de pauvreté et d’une situation familiale compliquée durant son enfance, l’ancien membre de la MZ ne se laisse pas abattre et livre un rap lucide où le monde des bisounours n’existe pas, tout en restant très musical où chant et mélodies sont mis à l’honneur.