Suivez-nous

Musique

Qui est Laetitia Kerfa, la nouvelle star de “Validé” ?

Publié

le

laetita kerfa original laeti

Alors que la sortie de la saison 2 de Validé se précise, des informations se dévoilent petit à petit, et notamment la nouvelle protagoniste qui va remplacer Hatik : Laetitia Kerfa. Mise en lumière sur cette talentueuse inconnue. 

Après un succès retentissant, la série Validé, réalisée par Franck Gastambide et produite par Canal+, se devait d’avoir une suite digne de ce nom. Ainsi, si le rappeur Hatik a pu enfourcher le premier rôle du rappeur amateur montant les échelons avec panache, il devrait céder sa place pour cette deuxième saison. En tout cas, c’est ce que suggère la première affiche promotionnelle de ces nouveaux épisodes qui met en avant une toute nouvelle héroïne. Elle s’appelle Laetitia Kerfa, dit Original Laeti. 

C’est donc elle qui incarnera donc la rappeuse téméraire, qui devra s’immiscer dans l’univers intransigeant et provocateur du rap. Si ce contre-pied intrigue, c’est aussi le visage presque anonyme de l’actrice qui nous plonge dans le flou. En effet, si le rappeur Hatik avait déjà un parcours établi, Laetitia a, quant à elle, une notoriété plus intimiste. Pourtant, elle s’est tracée un chemin dans le milieu artistique au fil de rôles et de performances intrigantes. Voyons voir. 

Laetita Kerfa : du théâtre à Validé

D’origine algérienne et guadeloupéenne ayant grandie à Paris, Laetitia Kerfa baigne à l’intérieur d’un multiculturalisme proéminent qui déteint sur elle, pour lui permettre de croiser aussi bien les scènes virulentes du rap et celles du théâtre. Dans ce jeu schizophrénique, elle commence par cracher ses rimes lors de modiques concerts, puis passe sur les ondes de Radio Campus, Scred Radio ou encore Radio LAP, puis finira par orchestrer la première partie d’un concert du rappeur Rocé.  

Plus encore, son dernier fait d’arme : jouer dans une pièce de théâtre. Une initiative qui a abouti suite à un casting à Aubervilliers en toute improvisation. Du Sale!, par la réalisatrice Marion Siéfert mélange culturel hip-hop et héritage du drame Shakespearien. Ainsi, Laetitia embrasse une multitude de rôle avec notamment celui de rappeuse qu’elle a tant l’habitude d’emprunter. Pourtant, à son arrivée, une appréhension se dégageait en s’aventurant dans un milieu qui n’est pas le sien, pour finalement y trouver sa place. 

Dans cette pièce, la rappeuse se glisse dans la peau d’une variété d’artistes, que ce soit à travers des productions ou lors d’une reprise lyricale, comme avec “Nwaar in the New Black” de Damso dans une réécriture subtile dans une inversion des rôles. Une performance poignante, portée par un vrai actorat dans la gestuelle et la prononctiation. Un extrait qui démontre tout le potentiel de Original Laeti.

Concernant son arrivée soudaine dans la série de Gastambide, aucune information n’a été dévoilée hormis son portrait qui trône sur l’affiche promotionnelle. L’occasion pour l’actrice et rappeuse de poursuivre sa croisade dans les milieux culturels et côtoyer des grosses pointures du rap. Et lorsque l’on jauge le levier exponentiel qu’a été l’acte 1 de Validé pour Hatik ou encore Bosh, Laetita Kerfa dispose désormais d’une ressource puissante pour frapper son nom dans le rap français. 

Lire aussi : “Validé” saison 2 : le retour de la série se précise

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA