Suivez-nous

Culture

Le génie de la com’ de Burger King pendant le Covid-19

Publié

le

burger king covid-19

Depuis le début de la crise du Covid-19, Burger King redouble d’ingéniosité pour pallier à la fermeture de ses restaurants, avec de délicieux coups de com’. 

Les restaurants Burger King sont fermés depuis de longues semaines, mais l’enseigne de fast-food régale autrement. Exit le forceps pour la réouverture de ses restaurants, et place à une communication minutieuse, cousue-main pour la crise du Covid-19. Distanciation sociale et recettes de burgers à domicile : à BK, tous les gestes barrières sont respectés. Et on se devait bien de proposer une petite compilation savoureuse.

Des burgers à la maison

Alors que le pays s’est plongé dans le confinement début mars, Burger King a dû précipiter la fermeture de ses restaurants. Comme beaucoup, l’enseigne a publié un message de prévention sur ses réseaux sociaux, en précisant à sa clientèle de bien vouloir suivre les requêtes du gouvernement. «On ne vous embrasse pas, mais croyez-nous, le coeur y est», avouait l’enseigne de fast-food.

Mais après quelques jours, le manque du Whopper était déjà trop lourd. Alors, Burger King a imaginé un remède pour combler ses fans, sans pouvoir rouvrir ses établissements. La solution : publier ses recettes en ligne. En effet, au compte-goutte, la franchise a dévoilé (à peu près) les secrets de ses sandwichs façon Cyril Lignac, en publiant les ingrédients à acheter et les recettes à suivre scrupuleusement. Le résultat est forcément différent, mais l’idée est fantastique.

Communication spéciale Covid-19

Même fermés, les restaurants Burger King ont propagé un discours responsable au rythme des mesures imposées par le gouvernement pour limiter la propagation du Covid-19. D’entrée, la franchise a revu son logo “Home of the Whooper” au profit d’un “Stay home” d’actualité. On apprécie également cette publicité revisitée pour un burger proposé pour le modique prix de 135 euros avec la description : «Ça peut vous coûter cher d’être ici sans raison».

L’enseigne a également cassé Twitter avec un tweet cumulant plus de 70k mentions likes. «Déjà un mois sans la moindre erreur de commande», s’est amusé la firme. Une bien belle auto-dérision.

Burger King tacle la concurrence

McDonald’s a certainement eu les oreilles qui sifflent lors du confinement : à plusieurs reprises Burger King s’est appuyé sur sa rivalité gentillette avec le M jaune pour appuyer les mesures imposées. D’abord, au tout début du confinement, en envoyant un message de soutien aux parents. «À tous les parents confinés avec leurs enfants : on sait ce que c’est d’avoir un clown sur le dos», a ironisé Burger King. 87k mentions likes sur le tweet : un sacré succès.

Ces derniers jours, la firme a également publié un cliché de l’une de ses enseignes disposée à côté d’un McDonald’s. Elle a placardé devant son restaurant un panneau publicitaire chargé de rappeler les gestes barrières : «Toujours garder 1 mètre de distance avec son voisin». Une nouvelle fois, très bien trouvé.

Burger King change de nom

Pour la réouverture de ses restaurants autour du 10 mai, Burger King s’est mué sous un nouveau nom, afin d’asseoir sa compréhension des mesures d’hygiène : Burger Klean. Le tout, en dévoilant sur ses réseaux sociaux une photo d’un drive caché derrière un masque frappé du logo de l’enseigne. Bref, une réouverture attendue, mais également une fermeture inspirée, puisque la firme a vu son compte Twitter français gonfler de plus de 10 000 followers supplémentaires lors du confinement. Efficace.

Et aussi : Le coma artificiel des Simpson

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA