Suivez-nous

Musique

Lil Pump manque de respect aux chinois : des rappeurs se vengent

Publié

le

Lil pump et son titre "Butterfly Doors"
Ticketfly

Le nouveau titre “Butterfly Doors” de Lil Pump n’a pas fait l’unanimité. Dans ce dernier, le rappeur se moque ouvertement des chinois, ce qui n’a pas échappé à Li Yijie, qui l’a sévèrement clashé en retour.

Décidément, Lil Pump enchaîne polémique sur polémique. Après avoir été arrêté début décembre pour avoir manqué de respect à la police, le rappeur se retrouve au coeur d’une nouvelle altercation. Cette fois, l’artiste va plus loin dans la provocation, avec l’extrait de son nouveau morceau “Butterfly Doors”, aux paroles et gestes racistes. Effectivement, le rappeur n’hésite pas à mentionner Yao Ming, ancien joueur de NBA d’origine asiatique et à étirer ses yeux avec ses mains pour imiter les yeux bridés du joueur.

Un racisme banalisé qui cette fois n’est pas passé inaperçu

Par son geste manquant de subtilité, le rappeur relève toutefois inconsciemment une problématique qui a récemment attiré l’attention sur les réseaux sociaux : le racisme commis envers la communauté asiatique est rarement pointé du doigt et paraît anodin pour ceux qui le commettent. Lil Pump ne manque pas à la règle puisqu’il ne semble pas le moins du monde être dérangé par sa discrimination probante. La notoriété que connaît l’artiste a permis de dénoncer ce phénomène et de le placer de nouveau au coeur des préoccupations. En effet, très vite critiqué  sur les réseaux sociaux pour avoir dit dans sa chanson : “Ils m’appellent Yao Ming parce que mes yeux sont très fermés” ; le rappeur est également jugé pour le “Ching-chong” glissé à la fin du couplet, preuve d’un très mauvais goût.

Le morceau est ainsi arrivé aux oreilles de talks-shows chinois comme South China Morning Post et à celles de rappeurs chinois comme Li Yijie, qui s’est indigné. C’est ainsi qu’un morceau intitulé “Fuck Lil Pump” a vu le jour, dans lequel Li Yijie donne une bonne leçon de morale à Lil Pump, en lui expliquant qu’en tant que rappeur colombien vivant sur une terre d’immigrés (les US), il devrait connaître le respect. Le rappeur chinois s’est également exprimé sur le dit talk-show en affirmant“Ma première réaction a été d’être en colère. Parce qu’en plus de ses paroles offensantes, il a fait un geste avec ses yeux. (…) Ça veut dire qu’il comprend bien ce qu’il chante, qu’il sait que ce sont des propos discriminatoires. C’est totalement irresponsable.” 

Un geste et des mots qui ont donc profondément blessé, d’où la suppression quasi-immédiate du titre par l’artiste. Pour le moment, aucune excuses n’ont été exprimé.

À lire aussi : Lil Pump annonce sa condamnation à plusieurs mois de prison