Suivez-nous

Musique

Lomepal explique comment il trouve ses mélodies : «Je fais du yaourt en anglais»

Publié

le

Lomepal accusé de viol : les organisateurs du festival Les Plages Électroniques s'expriment
© Manu Fauqué

Quelques mois après la sortie de mauvais ordre, Lomepal est revenu sur la composition de ses morceaux, notamment “Decrescendo”.

À la sortie de mauvais ordre, on vous expliquait ce qu’on avait aimé, ou non, dans le dernier album de Lomepal. Et “Decrescendo” faisait partie de ces morceaux marquants, se proposant de conter une histoire forte sur une simple boucle de piano. Invité sur RTL2, Lomepal est revenu sur la composition de la 14ème track du projet et sur sa manière de trouver des mélodies.

Publicité

advertisement

À lire aussi : Lomepal parle des retours sur son dernier album “mauvais ordre”

Lomepal : «J’ai peur qu’en mettant des mots, ça fixe l’émotion»

«C’est le seul morceau sur mauvais ordre que j’ai vraiment composé dans la genèse, raconte l’artiste. Pour “Decrescendo”, j’étais chez moi. J’essayais juste de trouver une suite d’accords qui fonctionnait avec une mélodie de voix». Et pour établir cette mélodie, Lomepal a une recette bien à lui. «J’écoute l’instru, et je chante du yaourt jusqu’à ce qu’il y ait quelque chose qui m’intéresse. Je ne sais pas mettre des paroles dessus. Parce que j’ai tout le temps peur qu’en mettant des mots, ça fixe l’émotion, justifie l’auteur de FLIPAlors que ça se trouve, je vais vouloir partir dans autre chose. Je chante et quand j’ai quelque chose qui me plaît, je me demande ce que je veux raconter».

Publicité

advertisement

À défaut de fredonner une ébauche de texte en français, Lomepal préfère user d’un franglais plutôt approximatif. Comme entendu sur l’extrait des prémices de “Decrescendo” qu’il fait écouter à Waxx sur RTL2. «Vu que j’écoute beaucoup de musiques anglo-saxonnes, quand je fais des yaourts en anglo-saxons, je me projette dans n’importe quel texte, explique-t-il. Si je le fais en français, je fige ça dans quelque chose de très concret. Quand j’écoute de la musique en anglais, la plupart du temps, je n’écoute même pas les paroles». Si Lomepal parle «plus ou moins» anglais, il s’est habitué depuis tout petit à écouter la musique anglophone «pour la forme et les intentions». Finalement, d’une esquisse de mélodie, “Decrescendo” a connu «une vie longue de perfectionnement». «Finalement, tu jettes des trucs puis tu les reprends» conclut Lomepal.

Dans le reste de l’actualité, on vous présente la liste des morceaux les plus populaires sur TikTok France en 2022.

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *