Actualités

Des lunettes qui noircissent les panneaux publicitaires, c’est possible

Publié

le

Des lunettes qui noircissent les panneaux publicitaires, c'est possible

Des lunettes qui noircissent et filtrent les écrans indésirables, c’est ce qu’a imaginé l’ingénieur Scott Blew en collaboration avec l’entreprise Steelcase.

Marre de regarder involontairement les écrans où des informations indésirables sont relayées toute la journée ? Il est maintenant possible de passer outre. Scott Blew, ingénieur et entrepreneur américain a imaginé des lunettes filtrant à l’aide d’un film posé sur les verres, les éléments qu’on souhaiterait éviter. Avec l’aide de l’entreprise Steelcase, adepte de la technologie Casper,  ils ont conçu et réalisé ce projet afin de bloquer tous les écrans néfastes et indésirables. Grâce à des verres très spécifiques ainsi que des lentilles polarisées, ils pourront neutraliser les led et LCD, toutefois pas les Oled. Les écrans d’ordinateurs seront eux aussi évincés selon les envies, or pour les smartphones, Scott Blew n’a pas encore réussi à les filtrer complètement et cherche encore des financements pour poursuivre sa recherche.

Les IRL Glasses seront commercialisées en avril 2019 et seront disponibles pour un montant de 69 euros. Classes et passe-partout, ces lunettes seront plus tendances que technologiques afin d’être accessibles pour le plus grand nombre.

Une avancée technologique certes remarquable toutefois dangereuse

On ne peut nier l’avancée technologique et la démarche de Scott Blew visant à faciliter et désincruster cette pollution abondante d’informations indésirables ainsi que le travail de recherche en amont. Or, dans une ère où la technologie est à son comble et ne cesse de prendre petit à petit le dessus sur l’Homme, ce projet ne fait que confirmer ce phénomène. Est-ce vraiment une bonne chose ? La soif de toujours tout contrôler n’est peut-être pas une si bonne chose. Déshumanisant ainsi la vraie nature de l’Homme, les IRL Glasses peuvent arriver à filtrer de l’information essentielle et ainsi rétrécir notre aspect critique. De plus, étant mal utilisée cette nouvelle technologie pourrait s’avérer dangereuse voire comme un outil de censure. À voir si ces lunettes seront véritablement utilisées.

À lire aussi : Netflix lance ses séries interactives avec Black Mirror

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *