Suivez-nous

Musique

Maître Gims s’est vu refuser la nationalité française

Publié

le

Maître Gims

Le rappeur a pourtant fait toutes les démarches nécessaires.

Alors qu’il est l’un des plus grands artistes en France actuellement, Maître Gims connait toujours des obstacles. Au micro d’Europe 1, le rappeur s’est confié à Nikos Aliagas le temps d’une balade parisienne. Un long entrevu durant lequel il est revenu sur le succès et certaines désillusions. Parmi elles, le refus qu’il a subit suite à sa demande de naturalisation.

Publicité

advertisement

«Je ne suis toujours pas français, j’avais fait une première demande, mais elle a été refusée, je ne sais pas pourquoi. Un jour, j’ai fait un plateau télé, et je me suis un peu emballé. J’ai dit que j’aurais mes papiers, je crois que ça les a vexé. J’ai fait ma demande, j’ai passé des tests de français. […] C’est important de le faire, être un artiste, ce n’est pas être au-dessus des lois. J’ai un dossier béton. Mais non.»

Né au Congo, Gandhi Djuna est arrivé à l’âge de 2 ans et demi en France. S’il se sent pleinement français et « ambassadeur » de la langue à l’international, cela ne semple pas suffire à l’Etat.

« Le succès, on le veut et on le subit »

Gims en a ensuite profité pour évoquer son parcours. Au milieu des prestigieux halls du Louvre, « l’endroit le plus beau de Paris », il s’est félicité du chemin accompli depuis son adolescence  S’il a précisé qu’il a toujours rêvé de grandeur et de luxe, il a de plus ajouté que le succès pouvait être néfaste.

Publicité

advertisement

« Le succès, on le veut et on le subit. Tu t’adaptes à lui, il aura toujours le dernier mot vu que tu le désires. C’est un peu comme l’anneau de Sauron. Il ronge ton âme. Il faut trouver un équilibre »

Des propos à découvrir juste ci-dessous.

A lire aussi : Maître Gims sera le premier rappeur français de l’histoire à faire le Stade de France.

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *