Suivez-nous

Musique

Trois ans après, Médine cite les deux meilleurs couplets de “Grand Paris”

Publié

le

médine grand paris

Trois ans après l’immense réunion de “Grand Paris”, Médine a livré les coulisses du morceau en se rappelant de deux couplets cultes.

Le débat anime les hostilités depuis de longues années : qui lâche le meilleur couplet dans “Grand Paris” de Médine ? Cette réunion, qui fédéralise au-delà des styles et des générations, offrait un grand écart improbable de Ninho à Lino. À l’occasion du Face à lui-même de Médine, où il se confronte, extrait après extrait, à sa carrière, l’artiste a cité les deux artistes qui l’ont définitivement marqué dans “Grand Paris”, premier du nom. Et selon lui, le duel se joue entre Ninho et Youssoupha.

Publicité

Médine : «Ninho, il nous a exterminés»

«Youssoupha, c’est un batard, je te le dis tout de suite, sourit l’artiste. On a enregistré dans son studio, il a posé en dernier, il nous a tous attendu en embuscade derrière.» Il poursuit : «Il a fait des trucs chez moi qu’il ne faisait pas chez lui. Il a laissé l’autotune à burne sur son couplet, ce qui donne un côté un peu cramé à ses fins de phrases. Ça, il ne le fait jamais chez lui, et il le fait chez moi. D’où tu te permets de venir chez moi avec tes gros sabots, frère ? Il m’a demandé, et j’ai dit : “Ben garde tes sabots, ils tuent”.»

À lire également : pourquoi “Grand Paris” n’est pas réservé aux rappeurs parisiens ?

Publicité

Toutefois, Médine ne saurait pas départager Youssoupha de la performance de Ninho qui, à l’époque, n’en était qu’au début de son ascension. «Première écoute, Ninho, on ne comprend pas ses placements. Parce qu’on est de la vieille école, je suis de l’école boom-bap, là on est dans la trap, mais Ninho il avait des placements du futur. À l’instant “T”, quand on l’enregistre c’est : “Il est pas un peu hors-temps là ? Ça sonne bien, mais on va voir”. On réécoute le lendemain : “Ah le bâtard”. Tu réécoutes une semaine après : “Ah le bâtard !”. Tu réécoutes deux ans, trois ans après : il nous a exterminés.» Médine y voit d’ailleurs le début de la transformation de Ninho jusqu’au sommet du rap français.

Découvrez l’intégralité de notre interview avec Médine ci-dessous.

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *