Suivez-nous

Musique

Ça chauffe entre The Weeknd et les Grammy Awards

Publié

le

the weeknd billboard

Les nominations pour la 63e cérémonie annuelle des Grammy Awards viennent d’avoir lieu et plusieurs débats en découlent déjà. L’un d’eux est particulièrement virulent : The Weeknd.

C’est la surprise du jour. Le mardi 24 novembre, les Grammy Awards ont révélé les nommés pour les différentes catégories de la plus prestigieuse des cérémonies musicales. De la chanson de l’année à celle de l’album de l’année : l’académie a recensé la crème de la scène américaine. Mais comme toujours, les sélections font débats, et cette année, c’est l’absence de The Weeknd qui étonne. Snobé dans toutes les catégories, l’auteur affiche pourtant un sacré palmarès avec After Hours, troisième album le plus vendu de l’année et son single “Blinding Lights”, qui vient de battre le record de longévité dans le top 10 du Billboard Hot 100 (40 semaines).

Publicité

L’artiste a réagi quelques heures après sur ses réseaux sociaux en adressant un message clair au comité des Grammys : «Les Grammys restent corrompus. Vous me devez, ainsi qu’à mes fans et à l’industrie, la transparence…»

L’ultimatum adressé à The Weeknd

Selon TMZ, The Weeknd a été confronté à un ultimatum et devait choisir entre sa performance au prochain Super Bowl et celle à la cérémonie des Grammy Awards. «Des sources familières avec la situation nous disent que l’équipe de The Weeknd a été en pourparlers pendant des semaines avec l’Académie qui a lancé l’ultimatum : nous ou le Super Bowl LV. On nous a dit que les deux parties ont finalement trouvé un accord qui permettait à Abel de faire les deux, mais pas sans que les négociations deviennent compliquées.»

Publicité

Harvey Mason Jr., directeur de l’Académie des Grammy s’est adressé à Variety pour justifier cette absence et démentir ces propos. «Nous comprenons que The Weeknd soit déçu de ne pas être nominé, précise-t-il. J’ai été surpris et je peux comprendre ce qu’il ressent. Sa musique était excellente cette année, et ses contributions à la communauté musicale et au monde en général sont dignes de l’admiration de tous. Nous avons été ravis lorsque nous avons appris qu’il se produirait au prochain Super Bowl et nous aurions aimé qu’il se produise également sur la scène des Grammy le week-end précédent.»

De nombreux artistes, dont Kid Cudi, ont réagit à l’absence de The Weeknd.

Publicité

Les nombreuses controverses des Grammy

Les Grammy Awards n’en sont pas à leur première polémique. Lors de la 55ème édition en 2012, une nouvelle catégorie a été créée : le meilleur album urbain contemporain. Rapidement, plusieurs artistes noirs s’en sont insurgés car ils en ont l’impression d’être mis dans une catégorie fourre-tout, peu importe leur oeuvre. «Ça craint qu’à chaque fois que nous – et je veux dire les gars qui me ressemblent – faisons quelque chose qui change de genre musical, ils le mettent toujours dans une catégorie rap ou urbaine, je n’aime pas le mot “urbain”, précisait alors Tyler, the Creator. C’est juste une façon politiquement correcte de dire le “n-word”.»

En 2017, Drake a également accusé l’Académie de ne le voir que comme un rappeur et non comme un artiste de musique pop en raison de son travail antérieur. Il a critiqué le fait que “One Dance” ait été snobé pour le prestigieux prix de l’enregistrement de l’année et que “Hotline Bling” soit seulement nommé dans des catégories rap.

Cette année, en plus de celle de The Weeknd, beaucoup d’absences font débat. Le premier album de Roddy Ricch, Please Excuse Me For Being Antisocial, a été totalement exclu des catégories “Album de l’année” et “Album de rap de l’année”. Même traitement pour l’album le plus vendu de l’année tous genres confondus, My Turn de Lil Baby. L’Académie des Grammy n’a pas fini de faire polémique.

À découvrir également : Ateyaba enfin de retour ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *