Suivez-nous

Culture

Norman placé en garde à vue pour viols et corruption de mineurs

Publié

le

Norman accusé de viols : YouTube pourrait prononcer des sanctions

Norman Thavaud a été placé en garde à vue ce lundi 5 décembre pour des faits de “viol” et de “corruption de mineurs”.

Ce lundi 5 décembre, Norman a été place en garde à vue, visé par des accusation de viols et corruption de mineurs après une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris et confiée à la brigade de protection des mineurs révèle Libération. D’après leurs informations, six victimes auraient été interrogées. Cinq d’entre elles l’accusent de viol. Par ailleurs, deux étaient mineures au moment des faits.

Publicité

advertisement

Parmi les adolescentes et jeunes femmes, Maggie Desmarais, qui avait dénoncé les actes de Norman en juillet 2020 sur ses réseaux sociaux. À l’appui, captures d’écran de conversations avec le YouTubeur, qui aurait souhaité obtenir des contenus à caractère sexuel, alors que cette dernière, à l’époque très fan de Norman, n’avait que 16 ans, quand lui en avait 31. Un peu plus tard, la jeune femme a porté plainte et témoigné dans une enquête pour Urbania.

Aussi : Norman contraint de retirer sa dernière vidéo sur Marine Le Pen

Publicité

advertisement

Maggie Desmarais sur Norman : «Il a été de plus en plus insistant et demandant»

«La relation virtuelle qu’on a eue s’est rapidement transformée en flirt, expliquait Maggie Desmarais. Peu de temps après nos premiers échanges, il a commencé à me complimenter. Les photos qu’on s’envoyait étaient de plus en plus osées. C’est à partir de là que c’est devenu problématique et qu’il a été de plus en plus insistant et demandant (…). Toute cette histoire m’a volé mes expériences d’adolescente. Ce n’est pas censé être ça, un “amour de jeunesse”. Je le sais maintenant». La jeune femme ajoutait avoir reçu, à la suite de sa prise de parole, plus d’une trentaine de messages témoignant de cas similaires.

Les faits ont émergé il y a plusieurs années : la première fois que le nom de Norman Thavaud avait été cité, c’était en août 2018, après un tweet de Squeezie, source d’un mouvement #BalanceTonYoutubeur. «Les YouTubers (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu’ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels, on vous voit, la vérité finit toujours par éclater», avait-il secoué.

Publicité

advertisement

Dans le reste de l’actualité, Squeezie comprend JDG pour ses anciennes vidéos gaming : «Ce que je lui ai infligé…».

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *