Suivez-nous

Musique

Orelsan : « J’ai encore des trucs à raconter »

Publié

le

Pour le média belge Tarmac, Orelsan s’est confié sur les projets qu’il aimerait accomplir dans le futur. Films, musique, il voit les choses en grand.

Après 17 ans de carrière, Orelsan n’est pas prêt de s’arrêter. À l’occasion du Dour Festival en Belgique, le rappeur a donné une interview au média Tarmac. Et on peut vous le dire : il a encore beaucoup de choses à accomplir.

Son dernier album, La fête est finie, est sorti il y a presque deux ans maintenant. Il connaît un succès monstrueux et se voit certifié disque de diamant en juin 2018. Pour autant, Orelsan voit toujours plus gros. “Est-ce que tu as encore faim ?” lui demande le journaliste. “Mais grave, il y a trop de trucs dans ma checklist”, répond le rappeur. Ainsi, l’interprète de “Basique” explique qu’il se passionne de beaucoup trop de choses. Si il sait pertinemment qu’il y a des choses qu’il ne fera jamais, comme “savoir dunker”, il possède tout de même des rêves réalisables en réserve.

“J’aimerai savoir jouer du piano, savoir chanter vraiment bien, c’est des trucs qui prennent du temps”

Également, Orelsan évoque son envie de cinéma. Le rappeur ne l’a jamais caché, il est attiré par la réalisation. En 2015 sort son premier film avec Gringe, intitulé Comment c’est loin. Aujourd’hui, il souhaite toujours approfondir cette branche artistique. “J’ai fait qu’un film” dit-il à Tarmac, “j’ai envie de faire pleins de films, pleins de séries”. Au niveau de la musique, c’est la même chose. : “J’ai envie de refaire des albums, j’ai encore des trucs à raconter” Et faire de la musique, c’est justement ce qui “motive le plus” le rappeur.

À LIRE
Orelsan sur son feat avec Kery James : « Ah ouais, c'est profond »

Une tournée “incroyable”

Actuellement en tournée, Orelsan “kiff” ce qu’il vit. “La tournée des festivals, je la trouve incroyable” dit-il. Depuis le 14 juin, le rappeur parcourt l’Europe et même le monde entier à la conquête des scènes des plus grands festivals. Marsatac à Marseille, Mawazine au Maroc et plus récemment Dour en Belgique, Orelsan n’en est qu’au début de son été. En effet, il performera jusqu’à la fin du mois d’août.

Ses projets à la fin de sa tournée ? Le rappeur “ne sait pas trop” ce qu’il va faire. Mais deux ans après La fête est finie, son public attend avec impatience un nouvel album de sa part. “Je pense que je vais faire de la musique” conclut-il. Sage décision.