Suivez-nous

Musique

Orelsan : vous n’aviez pas entendu ces bruits de flamants roses dans « Civilisation »

Publié

le

Orelsan : est-il sur le point d'arrêter le rap ?

Pour France Inter, Orelsan et Skread sont revenus sur Civilisation, racontant quelques anecdotes, comme les flamants roses sur le morceau éponyme.

Près d’une semaine après la sortie de Civilisation, le quatrième album d’Orelsan, certaines anecdotes concernant la conception du projet voient le jour. Alors que le rappeur avouait récemment avoir tourné le clip de « L’odeur de l’essence » au dernier moment, il a été invité par France Inter pour raconter l’opus morceau par morceau. Accompagné de Skread et de son frère Clément, ils ont tous les trois passé en revue Civilisation. Et cela donne des anecdotes plutôt amusantes.

Publicité

advertisement

A lire aussi : Orelsan a commenté le match de Caen à la télé et c’était bien marrant.

Skread : «C’était épique»

Et c’est du morceau éponyme, outro de l’album, dont il s’agit ici. En effet, on apprend qu’on peut y entendre… des flamants roses. Skread raconte : «C’était épique. On a mélangé… Musicalement on a mélangé trois prods que j’avais commencé. Je sais pas pourquoi on en est arrivé à là. On était en Bretagne et on s’est dit qu’on voulait faire ce titre un peu épique. Ça c’était sûr».

Publicité

advertisement

Et alors qu’Orelsan lui demande de rappeler quel animal avait été rajouté au début, il poursuit : «Des flamants roses. Ouais, j’avais une bande-son de bruitages et voilà on voulait installer une atmosphère au début donc j’y ai mis des nappes qui tiennent une note, qui tiennent des accords. Et j’y ai mis des flamants roses. C’était pour installer le truc du… de Civilisation, des grands espaces. Je sais pas pourquoi».

Enfin, Orelsan a conclu, insistant sur le caractère épique du morceau : «Ça marche bien. Et dans ma tête c’était un peu un mélange, ça commence en Terrence Malick et puis ça finit en genre Star Wars, ou même je sais pas un truc de science-fiction, Avengers ou Fondation. Un truc hyper science-fiction quoi». Du Skread et Orelsan dans le texte finalement.

Publicité

advertisement

Dans le reste de l’actualité, un fan freestyle devant Orelsan et se fait sortir par la sécurité.

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *