Suivez-nous

Musique

Pascal Praud au sujet de Sneazzy et Nekfeu : «Il y a deux positions possibles»

Publié

le

Pascal Praud au sujet de Sneazzy et Nekfeu : «Il y a deux positions possibles»

Sur le plateau de son émission L’Heure des Pros, Pascal Praud a réagi plus longuement aux propos de Sneazzy et Nekfeu après la phrase citée dans le morceau “Zéro détail”.

Pascal Praud a fini par réagir, dans l’un des titres de son émission, L’heure des Pros, ce lundi matin. Le journaliste, victime d’une punchline de Sneazzy, tirée du titre “Zéro détail” en collaboration avec Nekfeu, est revenu plus en longueur sur l’affaire de ce week-end, après avoir sobrement réagi au Parisien, ce dimanche.

Publicité

«J’ai découvert ce week-end un clip dans lequel deux rappeurs me proposaient une fin assez cruelle» ironise-t-il. Et d’ajouter : «C’est une méthode de discussion assez expéditive qu’ils me proposent là et on me dit que ces paroles tombent sous le coup de la loi et que les menaces de mort qu’ils ont proférées sont punies sévèrement: 5 ans de prison et 45.000 euros d’amende». 

Sneazzy et Nekfeu pas invités par CNews

Toutefois, le journaliste hésite encore entre conclure cette affaire ici, ou la mener en justice. «Il y a deux positions possibles. La première, c’est dire on n’en parle pas parce que c’est faire de la publicité à ces gens-là et ça n’en vaut pas la peine. Et la deuxième, c’est de dire “Il ne faut pas laisser passer ça”.»

Publicité

Il poursuit : «Pour tout vous dire, dans les deux options, il y a des arguments qui se défendent des deux côtés. Je ne sais pas ce que je dois faire. Je ne sais pas si je dois porter plainte et effectivement faire une publicité, il y aura un procès, ou si je dis “je ne fais rien”.» Le tout, en ayant conscience que l’affaire pourrait être instrumentalisée.

Ce débat est ensuite soumis aux différents invités du plateau. Et s’il avait un temps été évoqué d’inviter Sneazzy et Nekfeu autour de la table de L’Heure des Pros, Pascal Praud a tourné court, en disant que la position de Serge Nedjar, directeur de la chaîne CNews, est claire : il n’y aura aucune invitation.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, en pleine promotion pour son album Nouvo Mode, Sneazzy a avoué à Interlude qu’il espérait un retour de 1995, même s’il se montre pessimiste.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *