Suivez-nous

Musique

« Petit, il avait même un cheval » : les confidences improbables de la sœur de Booba

Publié

le

Booba sur Nas : « J'ai un peu la même écriture que lui, très visuelle »

Dans un article (assez improbable) pour Closer, la soeur de Booba a levé le voile sur l’enfance visiblement luxueuse de son frangin. On en apprend pas mal, reste à faire le tri. 

Comme si le Duc ne faisait pas déjà assez l’actualité, Vanessa, sa soeur, a pris la parole sur Closer. À travers une longue interview, elle commence par préciser qu’elle ne lui parle plus depuis octobre, date à laquelle elle souhaitait se rendre à son concert avec ses enfants, mais que Booba a refusé de descendre de sa chambre, se contentant d’un SMS : « C’est quoi ce harcèlement ? T’as craqué ! » Ensuite, elle s’applique à déconstruire, anecdote après anecdote, l’image que souhaite transparaître l’auteur de Trône.

A commencer par ses enfants et notamment le clip de “Petite fille”.  « C’est juste une image qu’il se donne », confie-t-elle avant d’avouer qu’il ne rend jamais visite à sa famille. Elle affirme que son frère a également coupé les ponts avec son père et son frère Gilles. « Il a grandi dans la riche commune de Meudon-la-Forêt, sous l’aile protectrice de sa maman, Lucie, raconte-t-elle. Elle était institutrice, mais ses parents avaient beaucoup d’argent, ce dont il a toujours profité ! Petit, il avait même son cheval ! »

Booba, une carrière sur des mensonges ?

Que valent réellement ces déclarations ? Dans l’idée, elles infligent une sacrée vague de honte sur le Duc, mais est-ce que ces vérités entachent réellement sa carrière ? Pas franchement. Surtout, difficile de confirmer leur véracité. Loin d’accuser Vanessa de menteuse, les brouilles familiales masquent parfois un semblant de réalité. Dans ce cas là, Booba n’a pas pris le temps de réagir, contrairement à Kaaris qui n’a pas manqué de tourner en dérision son adversaire.

A lire également : Mohamed Henni : « Casser une télé que quelqu’un me paye, c’est pourri comme concept »