Suivez-nous

Musique

PLK ajoute trois inédits à Polak, ça vaut quoi ?

Publié

le

PLK ajoute trois inédits à Polak, ça vaut quoi ?
Mister Fifou

Il y a à peine un mois, le jeune PLK s’envolait vers le succès avec la certification de son opus Polak en disque d’or. Mais le rappeur ne compte pas s’arrêter là, puisqu’il vient d’ajouter trois morceaux inédits à l’album, afin de remercier son public.

Sans surprise et comme annoncé, à minuit ce jour, les trois nouveaux titres de PLK sont sortis, pour le plus grand bonheur des admirateurs du rappeur. On retrouve donc en premier lieu “Émotif”, qu’il avait réalisé avec Booska P en une heure. En effet, c’est ce morceau qui a influencé l’équipe du rappeur à ajouter des morceaux supplémentaires à l’album. Et pour cause, depuis cette prestation sous pression, les fans ne cessaient de lui demander si ce dernier pouvait sortir le tant attendu son, réalisé en deux-deux. Aujourd’hui c’est chose faite, couplée aux deux inédits que PLK avait également promis ce 21 janvier dernier. C’est alors “Dingue”, avec une instru’ de Junior A La Prod et “Sans suite” qui viennent rejoindre la tracklist du – très réussi – Polak.

2019, l’année du Polak ?

Alors que “Sans suite” raconte avec brio, et en storytelling, les altercations vécues par PLK avec les forces de l’ordre, “Dingue” fait référence au passé du rappeur dans le deal, occupation sur laquelle il comptait pour se faire des euros. Les deux thèmes sont très liés et évoquent tous deux l’adolescence de l’ancien membre du Panama Bende dans son quartier. Et ce qui est surprenant, c’est que même “Émotif”, pourtant réalisé dans des délais extrêmement courts, dévoile la dextérité épatante du rappeur pour les punchlines et son agilité à se caler rapidement sur un beat. En bref, cet ajout confirme le talent de PLK et atteste de sa montée en puissance dans le rap français. Après Platinum, et désormais Polak, le rappeur a fait fort, d’autant plus maintenant qu’il s’est permis d’ajouter des morceaux supplémentaires à ce dernier projet.

À LIRE
Un nouvel album posthume de Lil Peep devrait voir le jour sous peu

Avec ce nouveau coup de communication, il assure ses arrières et relancera à coup sûr l’intérêt des auditeurs pour son Polak, déjà très apprécié par le public rap. C’est alors un sans faute, qui place la barre très haute pour les futurs projets de l’artiste. 2019 sera sa chance de s’imposer définitivement dans le paysage urbain, ou d’y sombrer à jamais. Espérons qu’il saura être à la hauteur des attentes de son public, toujours plus exigeant.

À lire aussi : PLK, un polonais couleur dorée

À voir aussi :