Suivez-nous

Culture

Pourquoi Apple a décidé de fermer iTunes ?

Publié

le

Pourquoi Apple a décidé de fermer iTunes ?

Dix-huit ans après sa création, Apple serait sur le point de faire disparaître son logiciel phare : iTunes. Avec l’ampleur qu’a pris le streaming, la bibliothèque multimédia perd de sa valeur au profit d’applications comme Spotify.

Si l’information n’est toujours pas officielle, le média américain Bloomberg l’a pourtant affirmé : Apple va abandonner iTunes. C’est à l’occasion de la WWDC 2019 (The Apple Worldwide Developers Conference), qui débute ce lundi 3 juin, que le géant de la technologie aurait prévu d’annoncer la fin de l’ère iTunes.

Dès ses débuts, le logiciel a révolutionné l’industrie musicale en permettant le téléchargement de chansons à 0,99 centimes directement depuis l’application. Un geste simple et efficace pour l’époque qui a permis à Steve Jobs de s’imposer massivement dans le milieu. Ainsi, il n’était plus nécessaire de se déplacer pour consommer de la musique, ce qui a entraîné le déclin du CD.
iTunes offrait également la possibilité de visionner des séries télévisées, des films ou bien d’écouter des podcasts et des livres audio.Mais avec l’ascension du streaming ces dernières années, la plateforme de téléchargement bat de l’aile.

À lire aussi : Infographies : comment le streaming a fait des rappeurs les rois de l’industrie

À LIRE
Dr. Dre : « J’ai l’impression qu’on est plus dans la quantité que dans la qualité »

La fin de l’ère du téléchargement

iTunes apparaît à présent comme obsolète à côté d’applications comme Spotify ou Deezer. La fulgurante montée en puissance des plateformes de streaming a rapidement fait déchanter le logiciel d’Apple et le téléchargement dans sa généralité. Aujourd’hui, télécharger ne représente plus rien face au streaming. Alors qu’elle constituait 14% du chiffre d’affaires dans la musique en 2013, la pratique du téléchargement n’en génère plus que 5% aujourd’hui. Une baisse considérable qui atteste la fin d’une ère tandis que début 2018, le streaming représentait 75% des revenus de l’industrie musicale aux États-Unis.

Des chiffres qui ont poussé Apple a débarqué dans le milieu en élaborant sa propre plateforme : Apple Music. L’apparition de Netflix est elle aussi responsable de l’affaiblissement du logiciel au point que l’entreprise a créé sa propre plateforme concurrente : Apple TV+. De nouvelles applications qui ne donnent plus aucun sens à la présence de iTunes. Justement, lors de la conférence, Apple devrait annoncer son intention de scinder son logiciel en trois : la musique (Apple Music), la TV (Apple TV+) et les podcasts.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *