Suivez-nous

Culture

Pourquoi la cape féministe de Natalie Portman aux Oscars fait débat ?

Publié

le

Pourquoi la cape féministe de Natalie Portman aux Oscars fait débat ?
Photo IG @natalieportman

Pour la 92ème cérémonie des Oscars, Natalie Portman a fait brodé les noms des réalisatrices snobées sur sa cape Dior. Une initiative qui suscite la polémique.

Une nouvelle fois, la sélection des Oscars 2020, par son manque de diversité, n’a pas fait l’unanimité. L’indignation collective a été résumée en un message lancé par la juriste April Reign : «Oscars So White». Mais pas seulement. Natalie Portman a également dénoncé le manque flagrant et répété de parité au sein de l’édition 2020, avec une tenue originale. Et polémique.

Le soir, l’actrice a défilé avec une superbe robe noire et dorée assortie d’une cape personnalisée. L’ensemble est signé Dior. Sur la couture de la cape, étaient inscrits en lettres dorées les noms des réalisatrices snobées par l’événement, à l’instar de Lorene Scafaria (Queens), Lulu Wang (L’Adieu) ou Greta Gerwig (Les Filles du Docteur March). En effet, de nombreuses femmes se cachent derrière des films nommés dans plusieurs compétitions cette année. Cependant, ces dernières sont occultées de la catégorie du “Meilleur réalisateur”, exclusivement masculine pour la deuxième année consécutive.

“Je voulais reconnaître les femmes qui n’ont pas été reconnues pour leur travail incroyable cette année de façon subtile”, a expliqué l’actrice.

«Toutes les femmes sont des super-héroïnes»

Les Oscars 2020 ont également été marqués par d’autres voix féminines. En effet, plusieurs actrices ont exprimé leur mécontentement et ont tenu à saluer le travail des réalisatrices oubliées : «Toutes les femmes sont des super-héroïnes», lançaient sur scène Brie Larson, Sigourney Weaver et Gal Gadot. Tandis que la compositrice du Joker, Hildur Gudnadóttir, incitait les «femmes, mères et jeunes filles» à «faire entendre [leurs] voix».

Également, Laura Dern, qui a reçu le prix de la meilleure interprétation féminine dans un second rôle pour Marriage Story a annoncé que «si elle le pouvait, elle donnerait cet Oscar à Greta Gerwig sur le champ».

Une attitude «hypocrite»

Toutefois, toutes les voix féministes ne l’entendent pas de la même oreille. Rose McGowan, actrice, mannequin, réalisatrice et chanteuse est l’une des premières à avoir porté la voix du mouvement #MeToo en accusant le producteur Harvey Weinstein de viol. Dans une longue tribune postée sur Facebook, elle a déploré, entre autre, l’attitude de Natalie Portman qu’elle considère hypocrite.

En effet, elle rappelle que l’actrice de Black Swann n’a tourné qu’avec deux femmes réalisatrices dans sa longue carrière. L’une d’entre elle étant elle-même. «Je trouve que le militantisme de Natalie Portman est profondément offensant pour celles qui font vraiment le travail. Je n’écris pas par amertume, j’écris par dégoût. Je veux juste qu’elle et les autres actrices joignent le geste à la parole», a-t-elle sèchement dénoncé.

Natalie Portman n’a pas manqué de distinction. « Je suis d’accord avec Mme McGowan, il est inexact de dire que je suis “courageuse” », répond l’actrice. Cette dernière a simplement souligné qu’elle souhaite pouvoir dire que « j‘ai essayé et je continuerai d’essayer. Si je n’ai pas encore réussi, je cultive l’espoir que nous entrions bientôt dans une nouvelle ère. »

Dans le reste de l’actualité, avant Iron Man, Robert Downey Jr. rêvait d’un autre super-héros.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *