Suivez-nous

Culture

Quand Amazon Prime et Netflix s’embrouillent pour “South Park”

Publié

le

Quand Amazon Prime et Netflix s'embrouillent pour "South Park"

Coup sur coup, les deux géants du streaming, Netflix et Amazon Prime, ont annoncé l’arrivée de South Park sur leurs plateformes… mais tout ne s’est pas passé comme prévu. 

Quand l’un lance une offensive, l’autre se replie, puis réplique : la guerre du streaming n’a jamais semblé aussi stéréotypée. En septembre, Netflix et Amazon Prime ont, chacun leur tour, annonçaient l’arrivée de South Park sur leurs plateformes. Une grosse annonce, évidemment, remportée par Amazon qui dispose de l’intégralité des 22 saisons. De son côté, Netflix ne peut compter que sur les saisons 15 à 21.

Un « imprévu » selon Amazon

Netflix a toutefois ouvert le bal le 26 septembre, avec une annonce en grande pompe et un petit buzz dissimulé sur les réseaux sociaux. Quatre jours plus tard, Amazon Prime s’est fait tout petit. Tandis que les épisodes devaient sortir le 30 septembre sur sa plateforme, la firme s’est pris les pieds dans la tapis et a annoncé le décalage de cette publication. Selon Numerama, qui fait le tour du problème, Amazon confirme l’arrivée prochaine des aventures de Cartman et ses potes mais souligne un « imprévu » qui retarde le tout. Coup dur.

Pourtant, toutes les étoiles étaient alignées pour qu’Amazon mette Netflix K.O. sur ce round là. Prime s’en était d’ailleurs joyeusement félicité sur Twitter : quand le N rouge annonce la sortie des saisons 15 à 21 sur sa plateforme et qu’un internaute demande où sont les autres, voilà qu’Amazon se ramène pour chatouiller l’égo de son concurrent.

Désormais, Netflix doit partager

Ce genre de petit duel de coq, remporté par Amazon, gonfle sa crédibilité auprès des utilisateurs, jouant des coudes avec le puissant Netflix. Cette dernière, qui renferme un important catalogue de contenus populaires, est en perte de vitesse : ces titres étant récupérés à droite, à gauche, par la concurrence. C’est le cas des films Disney et Marvel, évidemment, qui vont rejoindre la plateforme de Mickey, Disney+. Et côté Amazon, on tente de grappiller ce que le géant laisse sur son passage.

À LIRE
On en sait plus sur la présence de Walter White dans le film "Breaking Bad"

À noter que Netflix perdra également Harry Potter à partir du 1er novembre, faute d’une expiration de contrat. Et alors que la Warner se penche sur sa propre plateforme, Warner Media aux côtés de HBO, la firme de Reed Hastings a de quoi sérieusement trembler. Après avoir paraphé des contrats à la vitesse de la lumière, Netflix va désormais devoir partager sa part du gâteau et miser avec plus d’insistance sur ses séries originales. Car dans cette catégorie là, la plateforme reste (pour l’instant) intouchable.