Suivez-nous

On a parlé de serpents, de DJ Khaled et de productivité avec Gunna

interview : Niels Nicolas
photos : @alyasmusic pour interlude

INTERVIEW

Le rappeur de 26 ans s’est prêté au jeu de la promo le lundi 3 juin dernier chez Nous, magasin situé rue Cambon à Paris. On vous raconte.

Gunna est originaire d’Atlanta, ville dans laquelle il a vécu toute sa vie. C’est la rencontre avec un autre rappeur de la ville, le très célèbre Young Thug par l’intermédiaire d’un ami en commun, qui sera déterminante dans sa carrière musicale. En 2015, Gunna se retrouve donc sur le tournage du clip “With That” de Young Thug. Quelques temps plus tard, il le signe sur son label YSL Records.


Avance rapide 4 ans plus tard. Gunna est en voyage à Paris pour la deuxième fois cette année. En pleine tournée européenne pour défendre son premier album solo Drip Or Down 2, succès public et critique, nous l’avons retrouvé dans le magasin parisien Nous. Séance shopping et entretien.

Quand on lui parle de ses voyages, Gunna nous raconte que son inspiration y réside : « Quand je suis à LA par exemple, je capte une vibe différente, (…) Je trouve ça cool de voir différents endroits. Je découvre, je vais en studio, je m’entoure de meufs différentes, tu vois ce que je veux dire ? Ca influe sur moi différemment…. et donc ça m’inspire de nouveaux sons, de nouvelles mélodies. »


Depuis plus d’un an, Gunna fait parler de lui non seulement pour ces projets, solo ou en collaboration avec son acolyte de toujours Lil Baby, mais surtout pour le nombre de featurings qu’il délivre presque chaque vendredi sur les albums des plus grands noms de la scène américaines : Travis Scott, Future, Offset, 21 Savage, Nav et Rich The Kid pour ne citer qu’eux.

En l’espace d’une année, Gunna apparaît sur la grande majorité des albums des camarades de sa génération : « Tous ces rappeurs qui ont sorti des projets depuis 1 an, c’est eux qui m’ont contacté. Ils m’envoient le son et dès que je le reçois, je ne perds pas mon temps. »

« Quand t'arrives chez DJ Khaled, il t'emmène manger »

L’une des apparitions les plus récentes du rappeur se trouve sur le dernier album de DJ Khaled Father Of Ashad. On le retrouve sur le onzième track de l’album, accompagné par Lil Wayne, sur un sample classique de Jodeci qui donnera son nom au morceau: “Freak N’ You”. Excusez du peu. Il nous raconte cette rencontre qui marque sa première collaboration avec le célèbre DJ de Miami :

« La vibe était différente avec Khaled. Quand tu arrives chez lui, il t’emmène manger, tu discutes avec lui, et ensuite il t’emmène dans son home studio. Il m’a fait écouter presque la moitié de l’album, puis il m’a fait écouter la prod qu’il avait prévu pour moi. Il est légendaire, tu vois ce que je veux dire ? S/O Khaled, j’ai vraiment passé du bon temps avec lui. »

 

À LIRE
A$AP Rocky, de SDF à « meilleur artiste de tous les temps »

 

Si Gunna chérit la musique et qu’il ne cesse jamais de créer, le rappeur porte un intérêt particulier pour la mode en général. Beaucoup lui attribuent la popularisation du terme anglais “Drip”, que l’on pourrait traduire en français par “la sape”. Cet amour pour la haute-couture se retrouve dans l’esthétique de l’artiste, aussi bien dans ses clips que dans la direction artistique de ces projets. Un thème revient souvent : celui du serpent. Présent sur la cover de Drip or Drown II, la mixtape qui lui a permis d’obtenir une visibilité d’envergure internationale, et même sur celle de Drip Harder, son album en collaboration avec Lil Baby sur laquelle figure son premier TOP 5 Single, “Drip Too Had”.

« Le délire des serpents, ça vient du mot Slime. Slime c’est genre, comme un frère. Si je dis “c’est mon bro, c’est mon slime”, c’est la même chose. Et quand je pense à Slime, je pense aux serpents. Slime et serpents vont bien ensemble. »

La séance d’interview s’achève, nous profitons d’un dernier moment en compagnie de l’artiste pour lui montrer une séquence vidéo de lui en studio sur YouTube. On y voit Gunna accompagné de son producteur favori Wheezy, entrain de freestyler sur une de ses prods.

« Je me rappelle de cette vidéo, elle a été tournée dans mon studio. On a vraiment enregistré ce son là. Je vais demander à Wheezy. Tu sais, il va sortir un projet solo lui aussi, et je serais sur beaucoup de morceaux. J’ai tellement, tellement de sons que je ne peux pas sortir tout en même temps, il y a des règles, mon label etc. Donc je vais faire en sorte que Wheezy puisse sortir tout ça. »

 

Tout ceci est loin d’être exagéré. Gunna travaille énormément et fait partie de cette lignée de rappeur d’Atlanta qui produisent beaucoup de morceaux différents. En ce moment, Gunna travaille sur son prochain projet solo Drip Or Down IV, mais également sur deux projets communs, l’un avec Lil Baby (le sequel de Drip Harder) et l’autre avec son mentor de toujours, Jefferey aka Sex aka Young Thug.

“Drip or Drown 2”, le premier album de Gunna est sorti le 22 février 2019. Quelques semaines après, le projet s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires et a reçu un accueil critique très positif.