Suivez-nous

Musique

Comment l’IA permet de découvrir de nouveaux artistes ?

Publié

le

Découvrir de nouveaux talents grâce à l'intelligence artificielle, telle est l'ambition de Snafu Records, un nouveau label de musique innovant. 

Découvrir de nouveaux talents grâce à l’intelligence artificielle, telle est l’ambition de Snafu Records, un nouveau label de musique innovant. 

Ankit Desai, le fondateur et PDG de Snafu Records, a décrit la start-up basée à Los Angeles comme « la première maison de disques à service complet, compatible avec l’IA ». Ce nouveau label de musique propose une approche originale. Elle mise sur des algorithmes programmés dans le but de dénicher les nouvelles stars de demain. Le but est simple : révolutionner l’industrie musicale grâce à un logiciel permettant de trouver des artistes à signer.

«S’il y a une fille en Indonésie qui crée une musique que le monde rêve d’entendre, il n’aura jamais la chance de le faire. Le pont pour la connecter au monde n’existe pas aujourd’hui. Le commerce de la musique est ancré dans un mode de travail obsolète, qui consiste à dénicher des artistes par le bouche à oreille», explique Ankit Desai, qui a notamment travaillé chez les prestigieux Capitol Records et Universal Music Group.

Une stratégie 2.0 basée sur les auditeurs

L’approche de Snafu Records consiste à considérer, grâce à la technologie, chaque auditeur comme un recruteur de talent potentiel. Chaque semaine, les algorithmes passent en revue près de 150 000 titres d’artistes non signés sur diverses plateformes telles que YouTube, Spotify, Soundcloud, Instagram ou TikTok.

Ces titres sont évalués en fonction de l’engagement de l’auditeur, de son sentiment et de la musique en elle-même. En outre, Ankit Desai déclare que la chanson doit posséder entre 70 et 75 % de ressemblance avec les 200 morceaux les plus populaires sur Spotify tout en faisant juste assez pour « casser le moule ». Facile.

Finalement, entre 15 et 20 artistes sont retenus et écoutés par le personnel du label. A ce jour, 16 artistes ont d’ores et déjà signé avec le label à l’image du duo Joan et de la chanteuse de jazz Mishcatt, dont la chanson “Fades Away” a été diffusée 5 millions de fois en cinq semaines depuis sa sortie.

L’intelligence artificielle jouant un rôle de plus en plus prépondérant dans l’industrie musicale, reste à savoir si la stratégie lancée par Snafu Record révolutionnera l’avenir des labels. A suivre.

Aussi, après une semaine d’exploitation jugée insuffisante par la Warner, Birds of Prey se confronte à une stratégie commerciale sans équivoque : un changement de nom. Objectif : foncer sur le personnage ultra-charismatique de Harley Quinn. 

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *