Suivez-nous

Culture

Pourquoi le film “Birds of Prey” a-t-il (déjà) changé de nom ?

Publié

le

Pourquoi le film "Birds of Prey" a-t-il (déjà) changé de nom ?

Après une semaine d’exploitation jugée insuffisante par la Warner, Birds of Prey se confronte à une stratégie commerciale sans équivoque : un changement de nom. Objectif : foncer sur le personnage ultra-charismatique de Harley Quinn. 

Ce mardi 11 février, plusieurs sources américaines ont avancé que Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn) se résumerait désormais à Harley Quinn: Birds of Prey. Un fait relativement rare dans le monde du cinéma, qui découle d’une première semaine d’exploitation jugée décevante par Warner Bros qui espérait une recette à hauteur de 50 millions de dollars (sur les 33 millions finalement récupérés).

Ainsi, par ce changement de nom, la firme américaine, souhaite mettre en avant l’ultra-charisme de son personnage clé, Harley Quinn. Promotion, affiches : la super-vilaine incarnée par Margot Robbie est partout. Sauf dans le titre. Ou en tout cas, de manière bien moins prononcée, le titre étant souvent raccourci par le plus simple Birds of Prey. Là, Harley Quinn fonce en tête du carrosse et devance même le titre initial du long-métrage. Comme pour insuffler en ce spin-off une véritable identité à son personnage.

Aussi, l’acteur de la série phénomène Sex Education, Ncuti Gatwa, était sans domicile fixe avant d’obtenir le rôle d’Eric. Sa petite histoire. 

Harley Quinn, déjà au coeur de la promotion

Comme pour Suicide Squad, quelques années plus tôt, la Warner a penché sur une esthétique pop-art et haute en couleurs pour construire son nouveau film, tiré de l’univers étendu de DC Comics. Et comme pour Suicide Squad, la promotion s’est bâtie autour de l’héroïne principale du film, à laquelle s’ajoutait également un Joker aux traits audacieux de Jared Leto. Portant à bout de marteau géant ce nouvel opus, Harley Quinn en était évidemment la star également, de poursuivre le bon rythme de DC au cinéma ces derniers mois.

Alors, pourquoi ne figurait-elle pas dans le titre initial ? À vrai dire, la question ne s’était jamais réellement posée avant que le nom ne soit changé. Certainement que la firme voulait conserver l’identité de l’intégralité des personnages présents en son sein. Ainsi, cette décision pourrait s’impliquer bien au-delà de Birds of Prey, construisant alors toute une suite de films autour de Harley Quinn. Une pas si mauvaise idée.

D’ailleurs, il est important de soulever que la promotion réalisée par la Warner, notamment en France, tourne exclusivement autour du personnage de Margot Robbie. Marteau enfoncé au-dessus d’une colonne Morris aux Champs-Élysée, un envahissement en bonne et due forme au palais des Festivals de Cannes, et désormais, des Burger King renommés Burger Quinn en Belgique : la charmeuse et folle Harley avait des arguments. Mieux vaut certainement les exploiter à fond. À noter, enfin, qu’en France, le titre ne changera pas, comme l’indique Allociné. Pour l’instant ?

Aussi, en demandant aux internautes quels animes devraient rejoindre la plate-forme, Netflix a donné quelques indications sur l’arrivée probable de One Piece et Dragon Ball

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *