Suivez-nous

Musique

Sneazzy révèle comment s’est conclue l’affaire avec Pascal Praud

Publié

le

sneazzy pascal praud nekfeu
© Lucien Courtine

Plus d’un an plus tard, Sneazzy a révélé sur Instagram l’issue de son affaire judiciaire avec Pascal Praud et le morceau “Zéro détail”. 

L’affaire avait fait grand bruit il y a plus d’un an. À l’occasion de sa collaboration “Zéro détail” avec Nekfeu, Sneazzy avait violemment ciblé Pascal Praud dans son texte. Une punchline qui avait provoqué de vives réactions et d’intenses polémiques sur les réseaux sociaux ainsi que sur plusieurs plateaux télévisés. Ce dimanche, Sneazzy est finalement revenu sur la conclusion de l’histoire : l’artiste a été convoqué lors d’une enquête judiciaire, finalement classée sans suite. Le tout, accompagné, en fond, du titre “Menace de mort” de Youssoupha.

Publicité

À découvrir également : quand Twitter décrit des morceaux de rap maladroitement

Sneazzy accusé de “menace de mort”

En mars 2020, une vaste polémique a accompagné la sortie du clip de “Zéro détail” de Sneazzy et Nekfeu. La phrase «les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud (…) ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche», jugée comme une menace de mort, a provoqué de nombreuses réactions en chaîne. Canal+, notamment, avait réagi dans les colonnes du Parisien, dénonçant les «mots terribles» des deux artistes.

Publicité

Nekfeu avait même été rappelé à l’ordre par un porte-parole du groupe Vivendi, garant d’Universal Music, estimant que les paroles du morceau «sont inadmissibles et que Nekfeu, en participant à ce morceau les a cautionnés». De son côté, Sneazzy avait publié un communiqué sur son compte Instagram pour expliquer ses intentions. «Mon ami Nekfeu m’a fait l’honneur d’être avec moi sur ce titre, il n’a pas signé ces paroles. Je suis rappeur, je jongle avec les mots/maux pour faire passer des messages et des émotions personnelles à travers des “punchlines”». 

À découvrir également : Damso livre un sincère message à sa communauté avant mercredi

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *