Suivez-nous

Culture

“The Idol” : Lily Rose-Depp réagit aux critiques sur ses scènes de nudité

Publié

le

The Idol : polémique Selena Gomez

La série de Sam Levinson, The Weeknd et Reza Fahim, “The Idol” a fait l’objet de nombreuses attaques mettant en avant l’hypersexualisation du personnage joué par Lily Rose-Depp. La jeune actrice a réagi.

En mai dernier, The Weeknd et Lily Rose-Depp foulaient le tapis rouge du Festival de Cannes pour présenter les premiers épisodes de “The Idol”. La série, co-réalisée par Sam Levinson, Reza Fahim et l’auteur de “Save Your Tears”, s’attirait alors les foudres du public et des médias. Se voyait qualifiée d’«antiféministe»«un abîme de bêtise et de vulgarité» rempli de «clichés». En bref : «un fantasme masculin sordide», écrivait Variety. La raison : des scènes de sexe, et en quantité. Lily Rose-Depp, souvent leur principale protagoniste aux côtés de The Weeknd, est revenue sur ces séquences choc pour Vogue Australie.

Publicité

advertisement

«Nous savions que nous faisions quelque chose de provocateur, et nous n’avons pas hésité à le faire, affirme la jeune femme. C’est quelque chose dont j’était consciente depuis le début, et c’est ce que je voulais justement faire. Je n’ai jamais été intéressée par l’idée de faire quelque chose de puritain. Ce n’est pas très grave si la série ne plaît pas à tout le monde». Au contraire, «c’est même bien». «Je pense que l’art, le meilleur de l’art, est polarisant».

À lire aussi : The Weeknd va changer de nom : «Je suis prêt à clore ce chapitre»

Publicité

advertisement

Lily Rose-Depp sur le tournage de “The Idol” : «Je ne me suis jamais sentie plus respectée et en sécurité»

Après que le tournage de “The Idol” ait été décrit comme chaotique et problématique par Rolling Stone, Lily Rose-Depp avait déjà précisé que des «coordinateurs d’intimité» étaient présents lors des prises d’ordre sexuel. «Je ne me suis jamais plus sentie respectée et en sécurité que sur ce plateau, ajoute-t-elle pour Vogue Australie. Donc, en ce qui concerne la nudité et la nature risquée du rôle, c’était vraiment intentionnel de ma part. C’était vraiment important pour moi de faire quelque chose que j’avais envie de faire. Je n’en ai pas peur. Je pense que nous vivons dans un monde hautement sexualisé et que c’est une chose intéressante à explorer».

Pour Lily Rose-Depp, “The Idol” aurait donc été une expérience plus émancipatrice que gênante. «J’avais l’impression que cette série me permettait de puiser quelque chose en moi que je ne soupçonnais pas. Mon truc préféré était d’aller sur le plateau et de me dire “je ne sais vraiment pas de quoi va parler cette scène”. Parfois, on passait notre temps à improviser. J’aime vraiment cette spontanéité et c’est quelque chose que j’ai appris sur moi-même». Si sa performance a été l’un des seuls points à se voir salué par la critique, l’actrice ne pourra probablement pas poursuivre ce chemin initiatique. Selon plusieurs gros journaux américains, la série ne sera pas renouvelée pour une deuxième saison. Une information qui n’a pas encore été confirmée par HBO.

Publicité

advertisement

Dans le reste de l’actualité, Mario : une IA imagine 11 personnages dans la vraie vie, et c’est perturbant.

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *