On y est : une théorie prédit la sortie d'une mixtape de Damso demain On y est : une théorie prédit la sortie d'une mixtape de Damso demain

Actualités

Allez, c’est parti : une théorie prédit la sortie d’une mixtape de Damso demain

Publié

le

Alors que Lithopédion de Damso est confronté à un sombre leak, des théories s’accumulent pour anticiper la sortie prochaine de la fameuse mixtape QALF. Et on pourrait presque y croire. 

Tout ce que touche Damso relève de la théorie : c’est un fait. Du nom de son album, aux invités, jusqu’à sa date de sortie, Lithopédion a été une immense plateforme conspirationniste. Et alors que l’opus a été partagé quelques jours avant sa sortie officielle, les théoriciens les plus avisés se remettent à sortir leurs petits calepins pour imaginer ce qui pourrait bien se passer en ce vendredi 15 juin. Car oui : à la manière du Professeur de La Casa De PapelDamso affiche toujours un temps d’avance sur ses concurrents. Ce leak qui n’a rien de prévisible pour lui, pourrait être, selon certains, la manière d’amorcer un autre projet pour la date butoire. À savoir, QALF, un projet plus ou moins avorté par le rappeur bruxellois.

Avant de se retourner le cerveau par un interminable thread, plongeons-nous dans le contexte de cette théorie. QALF est un vieux projet de Damso qui a été écarté à plusieurs reprises, notamment avant la sortie de Batterie Faible. Dans le très mystérieux “Une âme pour deux”, l’artiste y faisait généreusement référence, et le “Rendez-vous dans quelques heures” prononcé par le médecin du morceau laissait place à de nombreuses hypothèses. Toutes ont finalement été balayées, mais voilà que les internautes les dépoussièrent pour tenter de prédire une sortie prochaine.

>> À lire aussi : Pourquoi est-il important d’esquiver le leak de Lithopédion ?

Le fameux alphabet grec

C’est, au-delà de toutes les références dans les morceaux, le point central de la théorie. Un an après Ipséité, l’alphabet grec qui ornait la tracklist de l’opus n’a toujours pas démontré sa véritable utilité. S’agissait-il là que d’une simple valeur esthétique ? Un indice prouve que non, le dernier titre “Ouzbek” de Damso, apparemment écarté de l’album Lithopédion, qui comprend pourtant l’une des dix lettres manquantes de l’alphabet. C’est donc peut-être l’un des seul fait certifié : le reste de l’alphabet semble bel et bien avoir existé. Mais où est-il ? Quand sera-t-il dévoilé ? Et surtout : le sera-t-il réellement un jour ? Place à Lithopédion.