Suivez-nous

Musique

Un mois après, Sadek a été libéré sous contrôle judiciaire

Publié

le

Sadek a été libéré sous contrôle judiciaire

Un peu plus d’un mois après la violente agression de Bassem dans le Rhône, Sadek a été libéré sous contrôle judiciaire.

«Je suis dehors les amis… enfin à la maison , restez chez vous prenez soin de vous», a simplement commenté Sadek. Plusieurs semaines après avoir passé à tabac le blogueur Bassem Braïki, Sadek a été libéré, ce jeudi, de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, explique Le Parisien. Placé sous contrôle judiciaire, l’artiste avait fait appel de son placement en détention provisoire en février.

Sadek : «Je sais que ma carrière musicale est définitivement finie»

Si une sortie sous bracelet électronique a été évoquée, Sadek sort finalement sous contrôle judiciaire. La chambre d’instruction de la Cour d’appel de Lyon juge que le rappeur a « pris conscience de la nature des faits reprochés », selon son avocat. Il reste toutefois soumis à plusieurs obligations, dont celle de se rendre au commissariat deux fois par mois. Il est désormais interdit de se rendre dans le Rhône et d’entrer en contact avec Bassem Braïki.

La carrière musicale de l’artiste reste toutefois en suspens. Lors d’une garde à vue, quelques jours après l’agression, toujours pour Le Parisien, Sadek s’était montré pessimiste sur la suite de sa carrière. «J’ai été pris de remords, me rendant compte du mauvais exemple ridicule que je laissais avec les vidéos de l’agression. Je sais que ma carrière musicale est définitivement finie. Je regrette que tout cela se soit terminé dans la violence.»

Dans le reste de l’actualité, depuis la sortie de “Validé”, Hatik explose en streaming

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *