Suivez-nous

Culture

L’histoire du van noir de la famille de Kendrick Lamar

Publié

le

van kendrick lamar

Il y a huit ans sortait l’album de Kendrick Lamar, good kid, m.A.A.d city. Et sa cover dissimule l’histoire d’un van familial. On vous la raconte. 

Good kid, m.A.A.d city est un monument du rap américain. C’est dit. Nommé meilleur album de l’année par la BBC et Complex, sur la deuxième place du classement de MTV, Billboard et le Time, il est un opus cultissime des années 2010. Il a également permis de propulser Kendrick Lamar au rang de superstar du rap américain. La cover, également iconique, dévoile un van noir, au centre du cliché. Et son histoire est plutôt sympathique.

Le van, lieu de pèlerinage des fans de Kendrick Lamar

Le modèle du van sur la pochette est un Dodge Caravan, daté de 1996 et il appartient à la famille de Kendrick Lamar. Et il est en parfait usage. «On en a pas mal profité avec mes potes, raconte Kendrick. Des choses vraiment mauvaises s’y sont passés. J’étais complètement inconscient à cette époque, je ne respectais pas vraiment les souhaits de ma mère». Finalement, véritable totem de sa jeunesse, c’était logique qu’il lui rende un hommage sur la pochette de son album.

Devenu culte, le van de la famille de Kendrick Lamar s’est mué petit à petit en un lieu de pèlerinage pour les fans de l’artiste. Régulièrement, ils ont été nombreux à se rendre à l’endroit où a été capturé la pochette, cherchant le véhicule afin de repartir avec un souvenir immortalisé. De manière assez ahurissante, le van a également fait l’objet de nombreuses traques sur divers forums, cherchant à trouver sa localisation exacte. Sur Genius, de nombreux utilisateurs ont établi des itinéraires précis basés sur des captures d’écran Google Maps.

Publicité

Le problème, c’est que le van appartenait encore aux parents de l’artiste, qui s’en servaient toujours. Est arrivé un jour où ils ont préféré le changer de place, afin de conserver un peu d’intimité. Ironiquement, ce déplacement a été très mal perçu par les fans de l’artiste, qui s’en sont insurgés sur les réseaux sociaux. Ils ont été calmés avec des preuves de l’existence encore intacte du van, toutefois désormais caché.

Aussi, la communauté de l’artiste a pu se rétracter sur de nombreux objets dérivés, inspirés de ce Dodge Caravan. On retrouve un multitude d’autocollants, ainsi que des produits de toute sorte arrachés à prix d’or par les fans de Kendrick Lamar. Tout un symbole.

Publicité

Dans le reste de l’actualité : Rhythm + Flow en France

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *