Suivez-nous

Musique

Wu-Tang Clan : il se fait passer pour un membre du groupe et finit en prison

Publié

le

wu tang clan

Walker Washington a été condamné à 8 ans ferme après avoir escroqué 19 établissements de luxe. Son stratagème ? Se faire passer pour un membre du Wu-Tang Clan.

Limousines, hôtels de luxe, location de Rolls Royce, Walker Washington a littéralement connu la vie de star, en faisant croire qu’il était membre du Wu-Tang Clan. L’homme originaire de Georgie était épaulé par Aaron Barnes-Burpo, un autre imposteur de 29 ans, déjà connu des services de police. L’argent ne tombait pas du ciel, mais plutôt de cartes de crédits volées. Selon la chaîne américaine NBC News et le média HipHop DX, le montant de l’escroquerie avoisinerait les 300 000 dollars. Pas moins de 19 établissements ont fait les frais de leurs arnaques.

Publicité

100 mois de prison ferme

La dernière supercherie a eu lieu en novembre 2019. Les 2 imposteurs ont tenté une énième fois de réserver une dizaine de chambres dans un palace, toujours au nom du groupe de rap. Méfiante, la direction de l’hôtel a fait appel au FBI, qui a tout de suite mené son enquête. Les deux hommes ont pendant longtemps certifié être en lien avec Roc Nation. Contacté par la police, le label américain a immédiatement confirmé l’escroquerie.

Aux États-Unis, la prison fédérale n’accepte pas de remise de peine. Walker Washington et Aaron Barnes-Burpo passeront les 100 prochains mois derrière les barreaux. «Ces deux escrocs auront amplement le temps de déterminer si leurs quelques semaines de célébrité non méritée valaient plusieurs années de prison», a déclaré Chris Hacker, agent spécial du FBI à Atlanta.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, Booba juge la condamnation de Brahim Bouhlel trop lourde

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *