Suivez-nous

Culture

Jugé «essentiel», le catch se poursuit en Floride et s’expose à un tollé

Publié

le

wwe catch

En Floride, le gouverneur a autorisé la tenue des prochains shows de la WWE jugeant ces services «essentiels». Un haut risque ouvrant une brèche pour les ligues professionnelles.  

«En tant que marque au cœur du tissu social, la WWE et ses superstars rassemblent les familles et offrent un sentiment d’espoir, de détermination et de persévérance», explique le gouverneur de Floride, dans des propos relayés par L’Équipe. Jugés «essentiels» au même titre que les pharmacies ou les hôpitaux, les services de la prestigieuse firme de catch américain, pourront se poursuivre. À huis clos, évidemment.

La prise de position du gouverneur maintient une activité qui balbutie depuis quelques jours, mais qui n’a jamais été réellement freinée par le confinement. Après l’arrivée du coronavirus aux États-Unis et la fermeture des frontières de Donald Trump, la WWE a pris la décision d’enregistrer ses show à huis clos, dans son performance center, à Orlando. Dont l’immense rendez-vous annuel, Wrestlemania, enregistré en amont, puis diffusé sur deux jours, une semaine plus tard.

The show must go on, jusqu’à la contamination ?

Et si la firme précise, évidemment, prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter la propagation du virus, les images dévoilées sur les chaînes américaines vont à l’encontre de toutes mesures de distanciation sociale. Pas de masque, pas de gant, et des lutteurs en sueurs sur un ring. De quoi, provoquer quelques réactions contrastées sur ce spectacle déroutant.

Y compris parmi les lutteurs eux-mêmes : Roman Reigns, qui devait se présenter à Wrestlemania pour un match pour le titre universel, a refusé de participer au show, pour éviter de s’exposer au virus, étant considéré comme quelqu’un de fragile après une leucémie contractée quelques mois plus tôt.

Aussi, l’ordonnance du gouverneur de Floride est guettée du coin de l’oeil par d’autres ligues professionnelles qui cherchent une manière de poursuivre leurs shows pendant les mesures de confinement. Selon le communiqué, les services jugés essentiels comprennent «tous les employés d’un sport professionnel et d’une production d’audience nationale, incluant athlètes, participants, équipes de production, équipes dirigeantes, médias et autres personnels essentiels à la tenue de tels événements et ce, uniquement si le lieu où ils se déroulent est fermé au grand public». 

Pour l’heure, seule la WWE profite de cette poursuite d’actualité qui s’expose toutefois à un tollé grandissant, comme en NBA quelques semaines plus tôt, où la contamination de Rudy Gobert a paralysé la ligue de basket-ball. Peut-être que dans le monde du catch, seul un triste et inévitable cas de contamination pourra faire revoir la définition d’«essentiel».

Dans le reste de l’actualité, Avengers: Endgame, Star Wars 9 : pourquoi ils ne sont pas sur Disney+ ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA