Suivez-nous

Culture

Lors du Zénith de Columbine, un homme a volé 37 téléphones

Publié

le

Columbine : « Le rap français est social mais pas artistique »

Jeudi soir, Columbine se produisait sur la prestigieuse scène du Zénith de Paris. Pourtant, la plus grosse performance de la soirée est venue de la fosse.

37. Non, ce n’est pas le nombre de morceaux interprétés par le groupe rennais au cours d’une soirée endiablée sur la scène du Zénith de Paris. Ce n’est pas non plus le nombre de litres de sueurs écoulés par le collectif, déchaîné pour son concert dans la capitale. Ce n’est toujours pas le nombre de minutes de pogo cumulés qu’ont pu réaliser les fans de Columbine dans la fosse. En fait, c’est légèrement plus dur à trouver. Il s’agit du nombre de téléphones volés par un malin membre du public. En une seule soirée. 37 téléphones. La performance, aussi insupportable soit-elle, mérite un temps d’arrêt.

C’est William Molinié, journaliste police-justice à LCI qui révèle l’information sur son compte Twitter. Il précise que l’homme, âgé de 24 ans, dissimulé les téléphones dans un collant. A la sortie, il aurait été reconnu par une victime avant d’être interpellé par les policiers. C’était la petite note drama de la journée. Dans un style complètement différent, Roméo Elvis a caché des tablettes de chocolat dans Paris pour assister à un concert exclusif (attentions aux téléphones quand même).

À voir aussi :