Suivez-nous

Musique

6ix9ine fait son retour avec un remix de « Bande organisée »

Publié

le

6ix9ine fait son retour avec un remix de "Bande organisée"

Absent depuis près d’un an, 6ix9ine a effectué son retour avec un remix de « Bande organisée » de Jul, publié sur son compte Instagram.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, 6ix9ine est revenu aux affaires avec l’hymne de Jul. L’homme qui a disparu du rap depuis quasiment 1 an, a annoncé son retour cette semaine. Il reviendra avec un nouveau clip et un nouveau morceau le 15 avril prochain. Et pour faire monter la pression, 6ix9ine a surpris tout le monde en dévoilant cette nuit, un extrait d’un remix de « Bande organisée » de 45 secondes sur son compte Instagram.

Le rappeur à la chevelure multicolore a fait le choix de porter une cagoule et des gants bleus, et s’affiche au 811 Flushing Avenue à Brooklyn avec son équipe, pour poser sur ce remix complètement inattendu. Tellement inattendu, que même Jul a du être surpris en voyant ce remix, qu’il a partagé dans sa story Instagram : «Tout part d’une chambre, du Jul aux USA.» Avec plus de 380 millions de vues, le tube de l’été 2020 a touché plus loin que le public français, et cette reprise de 6ix9ine démontre la puissance de ce morceau, et sa popularité hors des frontières françaises.

Publicité

6ix9ine revient, mais complètement fauché

6ix9ine a avoué lors d’un procès pour vol dans lequel il est impliqué, qu’il était complètement fauché et proche de la faillite. Il faisait l’objet d’un procès civil, pour une affaire qui remonte à 2018. À l’époque, il avait filmé un braquage sous la menace d’une arme depuis un SUV. Les deux victimes, Seketha Wonzer et Kevin Dozier, ont poursuivi l’artiste en justice, réclamant 5 millions de dollars chacun, soit un total de 11,8 millions de dollars. Une somme que 6ix9ine avouait ne pas pouvoir débourser. L’auteur de Gummo expliquait : «Cela me mettra sûrement en faillite d’une manière dont je ne me remettrai jamais, au détriment permanent des membres de ma famille qui comptent sur moi.»

À lire aussi : Jonathan Cohen raconte l’histoire absurde de F*cking Fred avec Orelsan

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *