Suivez-nous

Musique

Alpha Wann et Nekfeu : on attend encore ce “En sous-marin 2”

Publié

le

nekfeu alpha wann

Alors qu’En sous-marin vient de souffler son neuvième anniversaire, on s’est souvenu d’une certaine promesse d’Alpha Wann pour donner une suite à son projet commun avec Nekfeu.

9 ans, voilà qui ne nous rajeunit pas. En octobre 2011, donc, Alpha Wann et Nekfeu réunissaient flingue et feu au service d’une projet commun enfoui dans les profondeurs marines. En sous-marin, petite mixtape de neuf morceaux entièrement produite par Basement Beatzz, s’impose comme un projet incontournable de sa génération, à défaut d’avoir pris quelques sérieuses rides, dans le fond comme sur la forme. Le projet, qui se glisse entre La source et La suite, s’impose comme une fresque rafraîchissante et bourrée d’ambitions de deux rappeurs à l’alchimie débordante. Les intéressés de l’époque se souviendront d’un morceau samplé sur la musique de Dark Vador ou de l’insupportable introduction de “Monsieur sable” qui revenait à chaque écoute du morceau téléchargé en mp3. Devenus deux des artistes les plus talentueux de leur génération, Alpha Wann et Nekfeu n’ont jamais offert de suite à ce projet culte. S’ils ont entretenu la flamme de leur tandem au rythme de nombreuses collaborations depuis, ils n’ont jamais exclu l’hypothèse d’un deuxième volet si fantasmatique. Et on en aurait tellement besoin.

Parce que Alpha Wann nous l’a promis

Non, on n’a pas oublié. Il y a deux ans, alors qu’il faisait la promotion de son premier album UMLA, Alpha Wann s’est excusé de l’absence de Nekfeu de la meilleure des manières : «Il n’y a pas Ken sur l’album mais un jour on fera “En Sous Marin 2” soyez patients». Simple bouteille jetée à la mer ou véritable fantasme loué également par l’artiste : l’annonce a évidemment de quoi nous laisser miroiter. Peu importe l’attente, l’idée d’imaginer Nekfeu et Alpha Wann de nouveau sur un projet commun sonne comme une prouesse nostalgique et artistique inégalable. Comme une sorte de rendez-vous, dix ans après, alors qu’ils s’étaient déjà positionnés, aux portes des années 2010, comme deux des artistes les plus charismatiques de leur génération. Et surtout, parce que l’amitié et l’aura artistique qui planent autour de leur duo méritent un véritable successeur. Patientons.

Parce qu’en duo, Nekfeu et Alpha Wann déçoivent rarement

En excluant leurs collaborations sous les étendards de L’Entourage, 1995 ou auprès d’autres artistes, Nekfeu et Alpha Wann ont publié quatre featurings depuis la sortie de En sous-marin. Nekfeu a invité l’artiste lors de chacun de ses albums avec “Point d’interrogation”, “Vinyle” et “Compte les hommes” ; Alpha Wann seulement lors de Alph Lauren 2, avec “À deux pas”. Ce qui en ressort : une facilité à écrire ensemble absolument hallucinante. “Point d’interrogation”, qui date de cinq ans, marquait déjà cette aptitude à jongler entre les flows et les couplets. Les deux artistes se renvoient la balle avec une technicité épurée et ont fait du passe-passe l’un de leur fait d’arme les plus efficaces.

Si “Vinyle” se veut plus énergique, “À deux pas” est une délicieuse pépite sous-côtée. “Compte les hommes”, dernière collaboration en date, exploite toutes les qualités du duo au détour d’une démonstration de force impressionnante ponctuée de la déjà culte punchline : «Qui peut le faire mieux que nous, à part Lunatic, en passe-passe ?». D’ailleurs, le duo aurait pu avoir une cinquième collaboration à son actif si Alpha Wann n’avait pas écarté Nekfeu de “Langage crypté”, dans UMLA. Selon l’auteur de Les étoiles vagabondes, son acolyte l’avait jugé hors-thème.

Parce qu’ils ont pris un niveau exceptionnel, tout simplement

Évidemment, pas besoin de tourner autour du pot durant des heures : En sous-marin 2 doit exister pour la seule et simple raison que Nekfeu et Alpha Wann ont connu un step-up éblouissant en une dizaine d’années. D’un côté, Nekfeu, publiant trois albums certifiés disques de diamant, est devenu l’un des plus gros vendeurs du rap français, et de l’industrie musicale de manière générale. Sa discrétion et son écart vis-à-vis de la scène médiatique l’ont transformé en un ovni imperceptible, se reposant sur son indéniable créativité artistique. Alpha Wann, de son côté, est devenu la figure de proue du rap underground. Technicien hors-pair, sensationnel à chacune de ses apparitions, il s’est forgé une notoriété indélébile auprès d’une communauté qui l’a dressé au sommet d’un art dénué d’artifices commerciaux.

Finalement, les deux artistes représentent presque deux entités opposées au coeur de la scène rap. L’un monstre commercial, l’autre totem rapologique, ils ont toutefois jamais trahi l’âme de leur rap, qu’ils refaçonnent à chacune de leur retrouvaille, autour d’une alchimie intacte. En sous-marin 2, en plus d’être un succès artistique inévitable, pourrait également se figer au croisement de deux perspectives, portées par la nostalgie et la soif de rap. Le plus cruel, c’est que Alpha Wann a lui-même entretenu la probabilité de cette succession, qui devrait devenir, au rythme de leurs popularités grandissantes, une arlésienne fantasmatique. D’ailleurs, classant ses collaborations avec Nekfeu, Alpha Wann avait précisé ne rien retenir de En sous-marin. Une mise à jour semble alors inévitable.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA