Suivez-nous

Musique

Angèle réagit aux accusations contre Roméo Elvis

Publié

le

Roméo Elvis est chaud pour faire un projet commun avec Angèle

Vivement et stupidement interpellée depuis les accusations qui touchent son frère Roméo Elvis, Angèle a tenu à réagir sur son compte Instagram. 

Depuis 24 heures, elle-aussi figure en tendances Twitter. La chanteuse belge, qui défend régulièrement les droits des femmes, et qui avait pointé leur place dans la société jusque dans le rap avec son tube “Balance ton quoi”, a été absurdement associée aux accusations qui planent au-dessus de son frère, Roméo Elvis. Pour rappel, l’auteur de Chocolat a été accusé, ce mardi, d’agressions sexuelles par une jeune femme sur Instagram. Sous la pression, Angèle a fini par publier un sobre message.

«De la même façon que je me bats aux côtés des femmes et minorités négligées, je condamne les actes qui vont à l’encontre de mes principes, commence Angèle. C’est d’autant plus important qu’il s’agit d’un proche et heurtant de l’apprendre ainsi. Une prise de conscience globale est à venir et un changement des mentalités s’impose, encore, toujours et partout. C’est tout ce que je souhaite.»

Roméo Elvis veut «servir d’exemple à ne pas suivre»

Sa réaction fait suite à celle de son frère, quelques heures plus tôt, via une note publiée sur Instagram. «J’ai pris conscience d’avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu’un, croyant répondre à une invitation qui n’en était pas une, et m’arrêtant dans les instants qui ont suivi, dès que j’ai compris.» Renouvelant ses excuses, il espère «servir d’exemple à ne pas suivre».

Depuis ce week-end, le hashtag #BalanceTonRappeur semble prendre de l’importance au coeur de la scène rap. C’est Moha la Squale qui a d’abord été visé, via une série de témoignages relayés par le compte Instagram d’une dénommée Romy. Des accusations massivement partagées sur les réseaux sociaux, qui ont fini par déboucher sur trois plaintes déposées par de jeunes femmes, ce mardi.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA