Suivez-nous

Musique

Angèle : « Les réseaux sociaux m’ont permis d’exister dans le monde de la musique »

Publié

le

Juste avant de reprendre le fameux titre de Serge Gainsbourg, « La Chanson de Prévert », Angèle s’est prêtée au jeu des questions réponses dans la prestigieuse émission d’Augustin Trapenard sur France Inter. 

Nous vous en parlions il y a deux jours, la chanteuse Angèle a fait honneur au micro de l’émission « Boomerang » sur France Inter qui a vu passer de nombreux talents comme Damso, Orelsan ou encore Moha La Squale dernièrement. Extrêmement soutenue et adulée depuis quelques mois, l’artiste se confie sur son ascension rapide et spectaculaire.

Publicité

advertisement

« Les réseaux sociaux m’ont permis d’exister dans le monde de la musique. »

C’est en effet des milliers de followers que la chanteuse cumule sur ses réseaux sociaux, et des dizaines de millions de vues sur ses vidéos. Mais cela n’a pas toujours été le cas.

À l’âge de 5 ans, elle se met au piano avec en tête l’idée de faire apprendre tout le répertoire d’Hélène Segara à sa prof de piano. Jusqu’à 18 ans, elle a refusé de chanter en public, se limitant alors à des interprétations solos toute seule chez elle. Tout a réellement commencé quand une copine à elle lui a demandé de l’accompagner au piano pour un concert de fin d’année au lycée. Après avoir fait quelques vocalises, cette dernière lui propose de chanter avec elle. Angèle « prend la confiance » comme elle se plait à le dire et décide de poster quelques petites vidéos sur con compte Instagram.

Publicité

advertisement

Son amie Sylvie devenue aujourd’hui sa manageuse l’aidait à ce moment-là à réaliser ses vidéos qui ont fonctionné de mieux en mieux. S’en suit des dates de concerts et le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. Si son premier album Brol (qui signifie « bazar ») est prévu pour le 5 octobre prochain, Angèle n’a pas hésité à aborder des thèmes très introspectifs autant dans ses textes que dans l’interview. Son rapport avec le rap et l’admiration qu’elle porte à ce style dans lequel les artistes n’ont pas de limites, son grand frère Roméo Elvis mais aussi son délire sur la loutre, tout y est évoqué. On attend de découvrir son opus avec impatience.

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *