Suivez-nous

Musique

Angèle sur sa première partie de Damso : « J’en ai bavé »

Publié

le

Dans une interview pour Moustique, Angèle se confie sur son expérience en tant que chanteuse de première partie pendant la tournée de Damso. Une façon pour nous de la voir autrement et de mieux comprendre ses intentions de carrière. 

Dans une interview pour Moustique, Angèle se confie sur son expérience en tant que chanteuse de première partie pendant la tournée de Damso. Une façon de la voir autrement et de mieux comprendre ses intentions de carrière. 

« C’est quoi cette snob devant Damso ? ». Voilà le résumé en une phrase, de ce qu’Angèle a pu ressentir en étant sous les feux des projecteurs avant les concerts de Damso lors de sa tournée. Ses confessions dans l’interview publiée par Moustique, un média belge, sont particulièrement touchantes et révèlent beaucoup de son endurance et de sa volonté de réussir.

Publicité

advertisement

En étant l’inattendue première partie de Damso, Angèle montre à ceux qui la suivent qu’elle est capable de jouer devant un public qui ne vient pas pour elle. C’est un vrai challenge et selon elle « ça te ramène à l’essentiel ». On peut aussi y voir une façon pour la nouvelle idole pop, de redonner quelques couleurs à sa réputation récemment critiquée. Des critiques concernant sa légitimité en grande partie.

« J’en ai bavé sur les premiers concerts qui étaient particulièrement traumatisants. Pas à cause des gens qui me huaient, mais bien parce que je ne me sentais pas légitime »

Un exercice qui éduque l’égo artistique

C’est donc une Angèle endurcie et patiente qu’on retrouve derrière la plume de Moustique. Elle parvient à tirer une leçon de cette expérience qu’elle avait pourtant trouver traumatisantes :

Publicité

advertisement

« Il m’a fallu quelques dates pour comprendre que je devais simplement être honnête. »

La question n’est pas au final de savoir si elle est légitime ou non mais bien de savoir si elle sait chanter, si elle sait travailler et faire un live digne de son image de nouvelle princesse de la pop. La réponse est incontestablement oui. L’interview se termine alors par une phrase qui tend presque à devenir une morale universelle pour les artistes qui débutent : « Ne t’attends pas à des applaudissements, n’en fais pas des caisses, montre juste que tu fais ton travail.”

>> A lire aussi : Angèle : « Damso peut tout vendre » 

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *