Suivez-nous

Musique

Bigflo et Oli racontent leur rencontre avec PNL : «On a eu cette chance»

Publié

le

Bigflo et Oli Booba PNL

Bigflo et Oli ont abordé leurs relations avec Booba et PNL, qu’ils ont rencontrés et qu’ils respectent.

Alors que leur quatrième album vient de sortir, Bigflo et Oli sont passés chez Raplume pour parler d’eux et de leur carrière. Et les artistes ont notamment abordé leurs relations avec PNL et Booba. Si ils ont été aperçus au concert des deux frères à Toulouse, Bigflo et Oli ont aussi pu les rencontrer. L’occasion pour les deux duos d’échanger sur leurs points communs, mais aussi leurs divergences, comme l’explique Bigflo.

«Je suis énormément fan de PNL, en partie aussi parce que je retrouvais beaucoup de moi et Oli dans leur texte, admet-il. Évidemment pas dans tout le rapport à la street qu’ils chantent mais le rapport entre frères, la présence du daron… Je trouve qu’on a beaucoup de points communs, autant que de divergences. Et on les a rencontrés il n’y a pas longtemps. On a eu cette chance de les rencontrer et de discuter avec eux. J’ai pu leur dire qu’au final il y avait beaucoup de choses qui nous liaient.»

Publicité

A lire aussi : Bigflo & Oli parlent de la cover des « sosies », «Ça a été un flop total».

Bigflo : «Booba m’a apporté énormément dans ma vie d’homme»

Quant à Booba, il fait l’objet d’un morceau au sein de Les autres c’est nous. Une manière pour le duo toulousain de rendre hommage à un rappeur qu’ils estiment : «On est des énormes fans de Booba, avoue Bigflo. Peut-être que les gens ne le savent pas mais on est des fans de Booba depuis toujours, on est allé à beaucoup de ses concerts. Il y a même une photo de nous, où on était allé le voir en 2011 à son Zénith à Toulouse. Je considère que c’est quelqu’un qui m’a apporté énormément dans ma vie d’homme, d’ado aussi. Il m’a motivé, j’étais un petit maigre, moche, j’avais l’impression que j’y arriverai jamais. Et je mettais du gros Booba à fond en allant au lycée et je me disais que c’était possible

Publicité

Bigflo et Oli ont même pu rencontrer Kopp. Un moment dont ils gardent une photo et quelques souvenirs : «Ce que j’ai comme souvenir qui m’a vraiment marqué, c’est une extrême gentillesse avec les gens, se remémore Oli. On a vu cet artiste prendre le temps de parler aux gens à la fin des concerts. Nous on était là en tant que fan et je me rappelle d’une extrême bienveillance, pas envers nous en tant qu’artistes, mais envers Florian et Olivio, deux toulousains.»

Ainsi, alors que Bigflo avait confié à Booba que les deux frères faisaient du rap, l’auteur de Temps Mort lui avait alors glissé quelques mots dont il se souvient encore : «Moi je me souviens que je lui avais dit : « On fait du rap mais çà n’a rien à voir avec toi ». Et il m’avait répondu : « Il faut de tout dans le rap ». Et ça m’avait donné une force. Lui il a oublié ce qu’il m’a dit mais ça m’a donné une force que Booba me dise « Vas-y ».»

Publicité

Dans le reste de l’actualité, après les menaces de Booba, un feat de Seth Gueko finalement retiré des plateformes.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *