Suivez-nous

Musique

Bilal Hassani convié par Alkpote sur Skyrock : qui l’eût cru ?

Publié

le

Bilal Hassani convié par Alkpote sur Skyrock : qui l'eût cru ?

En invitant Bilal Hassani au premier jour de son Planète Rap à l’occasion de la sortie de son album “Monument“, Alkpote est-il passé de rappeur le plus rétrograde du game à rappeur le plus progressiste ? 

Le vainqueur de Top Chef 2016 Xavier Pincemin flambant des homards en plein studio, Fred Musa vêtu seulement d’une toge qui laissera le lendemain “Zak L’artiste” rafraîchir sa coupe à l’aide d’une tondeuse plaquée or, Philippe Katerine potentiellement atteint d’une gastro-entérite… Toutes les étoiles semblaient être alignées pour faire de la semaine d’Alkpote à Planète Rap pour la sortie de son Monument une succession de moments inoubliables. Toutefois, la présence d’un invité en particulier sur Skyrock ce 11 novembre allait rendre cet instant unique et même historique : l’ambassadeur français à l’Eurovision 2019 Bilal Hassani. Qui l’eût cru ?

Un grand pas pour Alkpote, un grand pas pour le rap

Il y a quelques mois de cela, qui aurait pu imaginer que l’Empereur de la crasserie en personne allait être l’un des premiers (si ce n’est le premier) à convier une grande figure homosexuelle dans l’un des temples du rap ? Représentant d’un genre musical souvent machiste et continuellement peu gay-friendly, Alkpote se postait aux sommets du hardcore en assumant lui même en 2015 être “complètement homophobe“.

Quatre années plus tard, de l’eau semble avoir coulé sous les ponts. (Le personnage d’)Alkpote affirme avoir “évolué comme un Pokémon”, et s’est ouvert vers son prochain en enterrant la hache de haine. À la manière de l’amitié entre un Eminem devenu progressiste et Elton John à la fin des années 2000, Alkpote a tourné cette page discriminatoire au début du mois de la plus belle des manières : en partageant sa couronne avec la figure queer Bilal Hassani sur leur fameux featuring : “Monarchie absolue” (un titre présent sur la réédition de l’album de ce dernier, dont on vous décrypte la petite histoire ici).

Un symbole d’autant plus fort dans un univers rap, trop souvent rétrograde et discriminant, que la collaboration entre les deux artistes ne s’est pas arrêtée là. En effet, après avoir prévu une suite en série au clip de “Monarchie absolue”, Alkpote va jusqu’à inviter son nouvel ami de la communauté LBTQIA+ au premier jour de sa semaine sur Planète Rap. “Mes invités sont de plus en plus prestigieux, maintenant on a des gens qui gagnent aux NRJ Music Awards avec nous, on a des grands champions” affirme fièrement l’empereur à l’arrivée colorée de Bilal Hassani dans le studio de Skyrock.

Bien accueilli par l’animateur historique ainsi que par les autres invités, le passage sans accrocs ni dérapages d’un représentant de cette communauté dans une émission pourtant emblématique d’un monde qui leur est si souvent hostile “veut dire beaucoup”, comme l’écrit si bien Têtu. Le refrain du freestyle de Caballero, JeanJass, et Roméo Elvis est-il l’ultime preuve que le rap s’éloigne graduellement de ses vieux démons virilistes : “Les homophobes j’apprécie qu’à moitié” ? Quoi qu’il en soit, l’émission de Skyrock semble déterminée à donner l’exemple, et cela jusque dans la modération des commentaires de la photo de Bilal Hassini dans leurs studios pour lesquels le CM n’a laissé aucune place à l’homophobie.