Suivez-nous

Musique

Accusé de blasphème, le dernier extrait de Booba passe mal

Publié

le

booba blasphème
© DCNTD

Un nouvel extrait d’ULTRA dans lequel Booba évoque la Vierge Marie l’a propulsé en tendances Twitter toute la journée, les internautes l’accusent de blasphème.

Après le spectaculaire succès de “5G”, le premier extrait de son album ULTRA, les quelques nouvelles secondes d’un inédit publiées sur ses réseaux sociaux ont semé le trouble. En cause, une punchline : «Marie était vierge, elle m’a snapé les doigts dans la chatte». Une phrase jugée irrespectueuse vis-à-vis de la religion chrétienne. Un tweet, accusant Booba de blasphème, a condamné ces propos au même titre que ceux de Charlie Hebdo ou, plus récemment, Milla.

Publicité

À découvrir également : les fans du groupe coréen BTS s’en prennent à Zola

De nombreux internautes ont même appelé au boycott total de Booba, interpellés par cette phrase jugée irrespectueuse. Certains se sont même souvenus des différentes interventions de l’artiste autour de Charlie Hebdo, où il condamnait fermement les caricatures du journal. Une promotion malvenue pour l’artiste, qui n’a pas réagi à la polémique sur ses différents réseaux sociaux. Son extrait prend toutefois de plus en plus de place, notamment sur Twitter, et atteint désormais certaines sphères politiques.

Publicité

Update : le rappeur s’est entre temps défendu sur Twitter en répondant simplement «MARIE🏴‍☠️» et en mettant une photo d’une pirate extraite d’un dessin animé.

À découvrir également : Booba s’allie avec Bigard contre… Gérard Jugnot

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *