Suivez-nous

Musique

Booba s’en prend à Vald : il lui répond

Publié

le

Ça chauffe entre Vald et Booba sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, Vald et Booba se répondent à coup de pics bien salées après la diffusion des chiffres de ventes de V.

Une semaine après la sortie de V, le nouvel album de Vald, le rappeur a interpellé sévèrement le SNEP qui refusait de publier les chiffres de ventes réalisées en une semaine. Après quelques heures d’attente, le syndicat a finalement rendu public les chiffres : en une semaine le V a écoulé 74 000 exemplaires de son nouvel album, un résultat colossal. L’auteur de Anunnaki s’est félicité de ce score, tout en taclant les maisons de disques : «Vous avez peut-être pas capté, mais ce score en indépendant fait trembler les maisons de disque qui magouillent pour garder le top, décrit-il. On en a eu la preuve encore hier. Ce chiffre est historique, et profond dans leur c*l. Quelle joie !»

Aussi : comment Orelsan a aidé Stromae sur les textes de son prochain album

Publicité

Ça chauffe entre Vald et Booba

Dès le lendemain, Booba a décidé de jouer des coudes avec Vald en s’en prenant à lui sur les réseaux sociaux. D’abord dans une première story «Mais frérot tu fais des 68k sans hit avec des grands swag de chauffeur livreur, tu veux pas la boucler un peu avant qu’on soit cramés ?». Ce à quoi, Vald a répondu sur Instagram : «Booba, tous nos streams sont bios et nos box 5CD ont été élevés en plein air», tout en corrigeant le chiffre de ventes de 74 093 exemplaires, et non pas 68 000 comme l’avait sous-entendu Booba.

Booba a rétorqué rapidement, en précisant : «Vald, moi je fais le Stade de France complet en indépendant, sans aucune aide, juste avec le seum et t’es invité, tu prendras ta gifle aux OGM bouffon.» Visiblement amusé par la réponse, le V a tout simplement tenu à féliciter Booba, avec une pointe d’ironie qu’on lui connaît : «Et on dit tous Bravo à Booba pour son Stade de France quasi complet en indé sans aucune aide juste avec le seum!»

Aussi : SCH fait un discours touchant pour les oubliés du rap aux Victoires : «Je suis gêné ce soir»

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *