Actualités

Dinos : « On se casse la tête à écrire des morceaux mais vous ne comprenez pas ce qu’on veut dire »

Publié

le

Crédit photo : Instagram Dinos

Quand Dinos doit s’expliquer sur le sens d’une phrase, il prend Orelsan en exemple.

Avec Imany, sorti le 27 avril, Dinos nous a prouvé la qualité de sa plume. Avec des textes pointus et une écriture travaillée, le rappeur a dévoilé un album brillant. Mais en écrivant, se dire qu’une phrase peut être mal interprétée par le public peut s’avérer frustrant. En interview pour le média belge Alohanews, Dinos s’est expliqué à ce sujet.

Dans “Les Pleurs du Mal”, Dinos dit “Bien sûr y’a pas d’noir dans la Bible”. Après la sortie de l’album, le rappeur a reçu de nombreux commentaires de la part de son public : il n’avait pas compris le vrai sens de la phrase. Dans l’interview pour Alohanews, Dinos décide de prendre le temps de s’expliquer alors qu’il n’aurait aimé ne pas avoir à le faire. La religion est bien souvent un sujet “trop clivant” pour être éclairci. D’après le rappeur de la Courneuve, cette phrase n’est pas à prendre au premier degré. Si on écoute bien, on entend un “rictus” de la part de l’artiste quand il prononce ces mots. Là est le problème pour Dinos, le public se contente d’écouter sans comprendre la vraie signification du texte.

“Il faut écouter le couplet et le comprendre.”

>> À lire aussi : Pendant le match, Dinos a dévoilé tous les secrets d’Imany

Un parallèle avec Orelsan

Pour appuyer son avis, Dinos prend en exemple Orelsan et son titre “Basique”. Le morceau est introduit par quelques mots du rappeur : “J’vais faire une vidéo simple où j’vais dire des trucs simples parce que vous êtes trop cons.” Une phrase que Dinos comprend totalement.

“On se casse la tête à écrire des morceaux mais vous ne comprenez pas ce qu’on veut dire.”

Il poursuit avec “Tout va bien”, un autre morceau du rappeur normand. Dans le visuel de ce dernier, un enfant s’exprime en ukrainien. Alors que le sous-titre traduit ses mots par “tout va bien”, ce dernier veut en réalité dire “Ne croyez pas tout ce qui est écrit”. Un bel exemple pour Dinos qui veut pousser les gens à voir au-delà ce qu’ils ont devant eux.

“Il y a tellement de choses subliminales mais on ne s’en rend pas compte parce qu’on ne regarde pas ce qu’il y a derrière.”

Vous pouvez regarder l’interview intégrale de Dinos pour Alohanews ci-dessous.