Suivez-nous

Musique

Hier, Niro a créé un rappeur en live sur Instagram

Publié

le

niro bracash
© IG/@bykartwork

Ce mercredi, en live sur Instagram, Niro s’est lancé dans une épreuve complexe : créer un rappeur de toute pièce sur Instagram. Explications. 

Niro avait promis une première en France, il n’a pas menti. À travers un direct sur Instagram, suivi en moyenne par 5000 personnes, l’artiste a créé un rappeur de toutes pièces. Il prévient d’emblée : «Ce soir, on va créé une star». Dans un studio où figure son entourage, Niro dévoile alors un homme, casqué, torse-nu, des gants sur les mains. Celui-ci, interdit de parler, est présenté comme la toute nouvelle star du rap français. Le concept est simple : tout sera créé en live, paroles, album, date de sortie et même le nom de l’artiste.

Après quelques suggestions, Bracash est né. L’artiste dispose déjà d’un compte Instagram et d’un compte Twitter. Pendant son long live, Niro a alors cousu, avec les internautes, tous les éléments qui composent ce nouvel artiste. Accompagné par Maes, qui sera présent sur l’album de ce nouveau rappeur, ainsi que Gradur, l’auteur de Stupéfiant révèle, pièce après pièce, cet étrange rappeur casqué.

Et aussi : Diabi : «Le seul qui a un son français, c’est Jul»

Niro : «Ça va être l’album le plus bidon de la Terre»

Derrière ce direct farfelu et drôle, Niro espère pourtant délivrer un message fort : avec les nouvelles techniques de communication, il est possible de créer une “star” de toute pièce. Qui plus est en lui offrant une visibilité nécessaire. Difficile de contredire l’artiste : après quelques poignées de minutes, Bracash était déjà en tendances Twitter pour sa première soirée en tant que rappeur. Sur Instagram, son compte pointe déjà à 6000 abonnés, et le nombre grossit heure après heure.

«Ça part d’une blague, mais tous ensemble on va le faire», s’amuse Niro. Car l’artiste est intimement persuadé que le projet sera «débile» autant qu’il sera n°1. «Je vous ai dit, ça va être l’album le plus bidon de la Terre», prévient-il, tout en name-droppant de grands noms du rap français pour une probable tracklist. Le concept est vraiment intéressant, et prouve que Niro s’est parfaitement acclimaté aux nouveaux modes de communication, alors que son opus Stupéfiant, éclaté en trois EP, relevait déjà d’une stratégie d’album évolutif particulièrement pertinente.

Dans le reste de l’actualité, Franck Gastambide raconte sa rencontre avec Hatik pour “Validé”

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *