Suivez-nous

Culture

Jeel répond à la polémique sur ses goals du Z Event : «C’est vrai, je ne suis pas l’élève parfaite»

Publié

le

jeel z event
© Chloé Ramdani

Pointée du doigt pour ses donations goals pour l’édition 2022 du Z Event, Jeel a répondu via un communiqué publié sur son compte Twitter. 

Le coup d’envoi du Z Event sera donné ce vendredi à 18 heures, où les streamers récolteront de l’argent à l’aide de leurs habituels donation-goals. Mais avant même le lancement officiel de l’événement, des listes établies par certains créateurs ont été critiquées sur les réseaux sociaux. Notamment celle de Jeel, pointée du doigt pour la proposition de plusieurs goals impliquant des voyages en avion à l’heure d’une édition portée sur l’écologie. Un contraste que la créatrice a expliqué lors d’un communiqué. 

«Si vous me suivez pour mon contenu, vous savez très bien que je vis maintenant entre la France et le Japon, commence-t-elle. Donc oui, je suis amenée à prendre l’avion pour m’y rendre. Difficile de faire autrement, c’est un fait… C’est vrai, je ne suis pas l’élève parfaite. Mon mode de vie, mon métier et les choix que je fais au quotidien ont forcément un impact sur l’environnement. C’est une réalité, je ne suis pas aveugle et j’en ai conscience». Une pensée d’ailleurs promue par ZeratoR, qui avait déjà souligné l’importance de sensibiliser les spectateurs aux enjeux climatiques, reconnaissant que bon nombre d’entre eux étaient de «mauvais élèves de l’écologie».

Publicité

Jeel : «Je trouve cette situation attristante»

«Nous faisons tous des actions qui ont un impact négatif sur la planète dans notre quotidien, poursuit Jeel. C’est comme ça, personne n’est parfait. L’important c’est d’en avoir conscience, de faire des efforts tous les jours et d’agir comme on le peut ! Et c’est ça justement l’esprit du ZEvent non ? C’est d’agir tous ensemble, à notre échelle». La streameuse a ensuite détaillé certains de ses goals qu’elle a choisi de rendre plus responsables.

Son “ascension d’un nouveau Mont du monde” sera réalisé dans un pays européen «proche de chez nous», tandis que sa destination initiale pour passer “24 heures dans un igloo”, l’Islande, devrait être supplantée par les Alpes ou les Pyrénées. Si son challenge de rejoindre Tokyo et Osaka en vélo implique un voyage jusqu’au Japon, elle ajoute toutefois qu’elle privilégiera des «destinations uniquement accessibles en train ou en bus» pour sa semaine dans un lieu choisi par ses viewers.

Publicité

Jeel a conclu en regrettant la déferlante reçue sur le réseau social ce jeudi. «J’étais pourtant fière de vous dévoiler mes goals et j’avais surtout hâte de vous expliquer mon programme en live, mais à la place de ça, je me retrouve à devoir essuyer la haine sur Twitter et me justifier, ajoute-t-elle. Ce que je voulais pour ce ZEvent, c’était vous proposer peu de goals mais qui sont tous réalisables et intéressants à suivre car instructifs, tout en me mettant en challenge avec moi-même. Je trouve cette situation attristante…».

Aussi : ZeratoR se confie sur l’avenir du Z Event : «On a besoin de se renouveler»

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *