Suivez-nous

Musique

Kanye West envisage sérieusement de se présenter aux présidentielles de 2024

Publié

le

Le rappeur américain Kanye West s'est fait remarquer cette année pour ses opinions bien tranchées. Hier encore, il affirmait son soutien sur Twitter envers Donald Trump.

Le rappeur américain Kanye West s’est fait remarquer cette année pour ses opinions bien tranchées. Hier encore, il affirmait son soutien sur Twitter envers Donald Trump. Des revendications qui ont fait perdre beaucoup à l’artiste, malgré son talent.

Kanye West et Donald Trump : la “bromance”

Kanye West fait probablement parmi de ceux qui ont le plus déçu cette année. Après des propos controversés pour TMZ sur l’esclavage et sur la politique américaine, le créateur du super album Ye évoque à nouveau ses envies de s’investir en politique. Une volonté qui lui est apparue il y a quelques mois maintenant et qu’il prend certainement trop à coeur. Le rappeur avait déjà failli tout perdre en 2018 à cause des polémiques qu’il avait suscité. Son entourage a passé l’année à le défendre et à le faire passer pour un artiste incompris. Or, la vérité reste que Kanye West semble apprécier sincèrement Donald Trump.

Sa femme, Kim Kardashian, à ce sujet, avait d’ailleurs affirmé que c’était “parce qu’il ne savait pas exprimer ses idées et qu’il n’y connaissait rien en politique”. Pourtant, il continue avec beaucoup de plaisir à revendiquer son amour pour l’homme et attise les rumeurs quant à son éventuelle présence aux futures présidentielles.

Les tweets de Kanye West : une source de déception pour les fans

Il est indéniable que Kanye est un génie de sa génération, il nous a d’ailleurs fourni plusieurs bons projets en 2018. Cependant, on ne peut pas tout lui pardonner et beaucoup sont comme impuissants face à des pensées qu’ils ne peuvent tolérer. Car en effet, hier, la star a lancé “Trump all-day”, en dépit des récents débats du président, qui est reparti obstinément dans son idée de création d’un mur, mise de côté un temps. Suite à cela, il a ajouté “de toute façon, vous savez de quel côté je suis” appuyant plus tard que “les noirs sont à 90% démocrates, ce qui veut donc bien dire qu’on les contrôle”. Il a enfin évoqué que ce qu’il aime en supportant Trump, c’est “qu’avec cette casquette, personne n’est capable de (lui) dire ce (qu’il) devrait faire en tant que noir américain”.

À lire aussi : Avec “Blexit”, Kanye West veut inviter les Noirs à voter Trump

Kanye West : le déclin d’un rappeur qui a fait de la politique de Trump son idéal

Pas vraiment dérangé par l’incohérence de ses propos, le rappeur montre de nouveau ses idées pour le coup novatrices, bien que ces dernières soient responsables des baisses de ventes de ses albums et de la chute de son empire street-wear Yeezy. Rien d’étonnant finalement quand on sait que l’artiste se déclarait bipolaire sur la pochette de son dernier album : “je déteste être bipolaire, c’est absolument génial”. Le rappeur a donc encore beaucoup d’idées pour 2019, et on peut déjà prédire que Kanye continuera l’auto-analyse entamée sur Ye. Bien que difficilement défendable, on ne peut qu’acclamer cependant, la réussite de Kanye West, ayant produit cette année encore de nombreux artistes comme Pusha T, Nas ou encore Teyana Taylor.