Suivez-nous

Musique

Nekfeu honore la mémoire de Népal dans le clip de “Sundance”

Publié

le

népal nekfeu

L’entourage de Népal a publié le clip de “Sundance” dans lequel Nekfeu interprète une version de lui-même passé à côté de ses rêves. 

L’équipe de Népal vient de lever le voile sur “Sundance”. Dans ce clip esthétique, on découvre Nekfeu dans une version alternative, où il aurait manqué sa carrière dans le rap, au profit d’un parcours plus sobre et d’un travail classique dans une station service. Le visuel est poignant : Nekfeu incarne des scènes du quotidien, adossé sur une pompe à essence, mangeant un sandwich avec ses collègues ou bien en regardant la télévision le soir, son assiette sur les genoux.

Si le clip a été tourné en mars par Syrine Boulanouar, il a été imaginé selon la volonté de Népal, comme l’intégralité du reste de la direction artistique d’Adios Bahamas. «Népal avait pensé pour ce clip à Nekfeu, son ami de longue date, en acteur principal. Le rappeur y interprète une version de lui-même qui serait passé à côté de ses rêves.»  

Nekfeu et Népal, une amitié de longue date

Bien qu’ils n’aient que trois morceaux en collaboration (en comptant le plus vieux “Coup de crayon”), Nekfeu et Népal ont longuement été de proches collaborateurs. Nekfeu l’avait d’abord invité sur son album Cyborg, en 2016, sur l’incroyable titre “Esquimaux”, avant que Népal lui rende la pareille quelques années plus tard sur “En face”. Si l’auteur d’Adios bahamas n’apparaît pas dans Les étoiles vagabondes, il semble toutefois avoir fait partie du voyage au Japon, puisqu’il est présent lors du freestyle Grünt avec le mont Fuji en toile de fond. En 2016, Nekfeu avouait d’ailleurs à Greenroom à propos de Népal : «C’est un des rappeurs qui m’inspire le plus en ce moment». 

De son côté, dévoilé en janvier, Adios Bahamas est le premier album de Népal. Bien qu’il soit sorti après la mort tragique de l’artiste, il ne s’agit pas réellement d’un album posthume, puisque l’artiste a imaginé lui-même l’intégralité des pistes et la direction artistique, ainsi que les clips qui ont été promus à posteriori. “Sundance” est la dernière pièce d’Adios Bahamas, qui permet également la promotion de la sortie physique et vinyle de l’album, le 18 septembre.

À lire aussi : “Trajectoire”, le bijou de Népal

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA