Suivez-nous

Musique

Comment le nouvel album de Future a pu être certifié disque d’or en 15 mins ? 

Publié

le

future high off life

Ce vendredi, Future a envoyé son tout nouvel album High Off Life. Bien reçu par les internautes, il a surtout été certifié disque d’or en une poignée de minutes. 

C’est orné d’or au bout de quelques minutes que Future a pu apprécier son retour, ce vendredi. L’artiste a dévoilé son nouvel opus High Off Life, après un teasing express. Gros bébé de 21 morceaux, le projet renferme une énorme liste d’invités, de Drake à Young Thug, en passant par Lil Uzi Vert et Travis Scott. Bref, un projet salvateur vu la période outre-Atlantique, où les gros noms de la scène rap se réunissent pour le huitième album studio de l’artiste.

Et aussi : Jeff Bezos pourrait devenir le premier trillionaire de l’histoire

Future peut remercier Drake et “Life is Good”

Du coup, venons-en aux faits : 15 minutes après la sortie de l’opus, l’album High Off Life a été sacré disque d’or, avec près de 500 000 exemplaires écoulés. Comment est-ce possible ? Grâce à la pertinence des singles choisis par l’artiste. Et un en particulier : “Life is Good”, en collaboration avec Drake. Dévoilé en janvier, le clip, réunissant deux artistes à l’alchimie bouillonnante, a fracassé la sphère rap, avant de miroiter de longues semaines aux premières places du Billboard.

Qui plus est, Future a exploité la carte de son single à fond en dévoilant un remix du morceau avec deux des rappeurs les plus chauds du moment, DaBaby et Lil Baby. De quoi, forcément, faire grimper son taux de streams et gonfler la hype de son album. Ainsi, “Life is Good” premier du nom, était déjà quadruple single de platine avant la sortie de High Off Life.

Du coup, dès sa sortie, la Recording Industry Association of America (RIAA), garante des certifications aux États-Unis, a compilé toutes ces ventes de singles ainsi que les pré-ventes, pour offrir à Future une nouvelle certification en or, un quart d’heure seulement après la sortie de son album. De quoi dormir sereinement.

Un modèle différent en France

Précision qui a son importance : cette rapidité de certification serait impossible en France. En effet, le Snep, qui se charge de la comptabilisation, refuse de prendre en compte les ventes d’un single précédent la sortie de l’opus. En somme, pour poursuivre avec l’exemple de Future, et selon les critères du Snep, seules les ventes de “Life is Good” à partir du 15 mai seront comptabilités lors du calcul de l’opus.

Autre exemple, peut-être plus clair, les écoutes de “À l’ammoniaque” de PNL, dévoilés plusieurs mois avant la sortie de l’album, n’ont pas été comprises lors de la first week de Deux frères, en avril 2019. Cela fait partie des multiples différentes de comptabilisation entre le modèle français et le modèle américain, que l’on vous détaillait ici.

Dans le reste de l’actualité, 6ix9ine offre 200 000$ à une association, le don est refusé

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *