Suivez-nous

Culture

«On est foutus» : le Joueur du Grenier découvre une IA qui chante à sa place, et il n’en revient pas

Publié

le

joueur du grenier ia

Une chaîne intégrant la voix du Joueur du Grenier sur toute une série de morceaux est devenue virale, et le vidéaste l’a découvert en direct.

«C’est hallucinant, on est foutu», décrit JDG dans un sourire, en découvrant Jidège chante sur Twitch. Depuis un peu moins de deux semaines, cette nouvelle chaîne YouTube cumule les milliers de vues avec un concept simple : faire chanter le Joueur du Grenier sur divers tubes. En live, le principal concerné est donc tombé sur tous ces contenus, et a découvert avec stupéfaction sa propre voix remplacer Renaud, Kamini ou encore Johnny Hallyday.

Publicité

advertisement

«Je pré-shot : toutes les dingueries que vous entendrez, s’il n’y a pas ma tête dessus – et encore parce que l’IA va évoluer – ce n’est pas moi qui les dis», annonce-t-il en avouant que la ressemblance est plus que troublante. Parfois en duo avec Antoine Daniel ou Étoiles, le Joueur du Grenier s’avoue partagé : «D’un côté, ce jouet est incroyable, d’un autre, il va détruire le monde».

Aussi : «Il est temps de passer à autre chose» : Mcfly et Carlito annoncent leur retour et du changement

Publicité

advertisement

Joueur du Grenier : «Il faut l’utiliser»

Car il anticipe surtout l’avenir et une utilisation plus malveillante. «C’est un peu terrifiant, continue-t-il, parce qu’on entre tellement dans une ère de post-vérité. Tout ce que tu vois est faux, tu ne peux plus te fier à n’importe quoi. (…) C’est obligé que ce sera 100% mal-utilisé». En l’espace de deux semaines, la chaîne dédiée à ce concept étonnant cumule les centaines de milliers de vues : la plus populaire, où il reprend “Marly-Gomont”, a dépassé les 100.000 vues.

Globalement, sur les réseaux sociaux, de nombreuses utilisations du même style apparaissent, reproduisant les voix de streamers, sportifs, politiques ou même parfois d’autres chanteurs. Partageant son avis sur ce nouvel outil, Joueur du Grenier ne s’avoue pas non plus réfractaire : «Sur toutes ces nouvelles technologies, que ce soit ça ou Midjourney : si c’est là, c’est trop tard. Moi je résonne comme ça. Le progrès, ça ne va que dans un sens, tu ne peux jamais revenir en arrière. Donc si c’est là, c’est trop tard, il faut l’utiliser». De là à imaginer un épisode comédie musicale à l’aide de l’IA ? C’est ce qu’il a suggéré en rigolant.

Publicité

advertisement

Aussi : Cyprien modifie une vidéo 10 ans plus tard, et ça devient viral

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *